Bess Saincte Merveille


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] A la fortune du Pécore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:45

Marie-Madeleine Pécore a écrit:
Vieille roulotte, vieille fille, vieux meubles, même les odeurs donnent l'impression de dater. De quand ... allez savoir. Pas d'hier, ni d'avant hier et certainement pas de la dernière pluie. Celle là aurait pu décrasser l'ensemble au bas mot, juste délaver la poussière sur les planches écaillées.

Pas qu'ce soit pourri, on sait tenir son intérieur, décrépit serait plus exact. Branlant, couinement de boiseries colériques en prime, du toit aux roues, en passant par le petit balcon arrière, sans oublier les gogues, dehors, forcément. Quatre planches, montées à la va comme j'te plante, de couleur indéfinissable, si jamais quelqu'un c'était inquiété de la définir un jour. Peu probable.

Qu'y'a t-il à trouver ici ? Tout, ou pas loin. Ce qu'il n'y a pas c'est parce que c'est planqué ailleurs. Jamais inaccessible. Question de prix et de gueule. L'inverse fonctionne aussi. Si votre bouille ne revient pas à une des harpies, c'est demi tour l'ami, à la r'voyure, mais pas trop vite, les rosseries tombent drues dans le coin. La météo n'est pas clémente, d'ailleurs, ça pousse pas par ici les clémentines.


Ho la peignasse ! Ce s'rait t'y qu'tu crois que j'vais t'nourrir à t'prélasser au soleil. Viens faire ta part.

Marie-Madeleine, qui ne sert personne, tout juste elle même, quand y'a assez, quand ça risque pas de trop ponctionner l'héritage familiale. Foutue famille soit dit en passant, tous aussi tarés les uns que les autres. Ce n'est que son avis, possible qu'il soit pas partagé par tout le monde, si ça tenait qu'à elle, elle vous le ferait payer l'avis et cher. Le partage c'est bon pour les gagnes petits, les péteux qui s'croient arrivés parce qu'un beau matin de décembre, ils ont poussé leur premier vagissement sous les pleurs enamourés de leurs concepteurs.

Elle, elle a trimé pour élever des bouseux qui ne sont pas les siens, les rejetons d'un incapable, qu'il soit son géniteur ne change rien à la chose. Un incapable qui a fait des demeurés, voilà le tableau. Sauf le Gus, lui, c'est le bon gars, toujours prêt à rendre service, surtout si c'est rémunéré, toujours un mot gentil pas comme l'autre imbécile et cette pauvre ...


Raoulette m'oblige pas à v'nir te chercher !

Le cul posé sur sa chaise, toujours sortie en premier, sous l'auvent, sinon la halte sera brève, elle braille sans cesser de filer la becquée au corbac. Utile le piaf, histoire de communication. Moins rosse qu'elle, mais vif du bec et préférant les yeux à tout autre mets disponible sur la carte anatomique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:46

Raoulette Pécore a écrit:
Botte de foin, pas loin... J'arrive !

Y a pas à dire, les bottes, ça la botte. Du calme, des petits oiseaux, c’est un léger début de printemps où tout peut arriver. Raoulette, elle sait pas ce que veut la vieille, et en somme elle s’en bat l’arrière train. Avec le nombre de fois ou elle avait sauté des repas, en signe de révolte de la Sœur Marie Madeleine Sainte enquiquineuse devant l’éternel et grande prétresse des vieilles filles, elle avait la grâce d’un roseau, c’était le meunier qui lui avait dit, mignon, le meunier.


Gnagnagnagna…

Bill, le meunier, ne lui avait pas raconté que cela, et la jeunesse apportait bien des délices. Il paraitrait que ses frangins arrivent, et ça c’est toujours du sport. Au moins, restait que les amoureux endurant. L’nombre de coquart qu’elle avait déjà causé… En attendant, elle effeuille une marguerite… Fin faudrait pas qu’ils trient trop bien, parce qu’elle avait pas envie de finir comme sa sœur.

J’arrive, j’arrive…

Non pas qu’elle ait envie de finir mariée avec une chiée de lardons tous plus bruyant et agaçant les un que les autres…

Mais oui, j’arrive !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:46

Marie-Madeleine Pécore a écrit:
La canne claque sur le fessier haut perché. Pas trop fort, s'agit pas d'abîmer la famille, c'est du dressage, pas de la torture. La jeunesse, comme les jeunes pousses, faut pas les louper au démarrage, elle parle d'expérience la Marie-Madeleine. Sinon ça part dans tous les sens, y'a plus rien à en tirer.

Où t'étais encore rendue hein ? A t'rouler dans les champs vu comme tu bourgeonnes de partout.

La vieille se lève, époussète la silhouette à coup de claques en ronchonnant. La canne a retrouvé sa place contre la chaise, pas de la torture elle vous dit.

T'vas tout nous saloper l'intérieur. Te sens pas obligée de nous ram'ner la récolte du patelin à chacune de tes sorties. Aller rentre donc ! ça va pour aujourd'hui, faut qu'tu prépares la tambouille.

Elle se rassoit, reprend son travail de nourrissage, glisse un regard en coin à la drôlette, soupire. C'est pas une vie qu'elles ont, que non. Toujours par monts et par vaux, à galoper sur les routes et celle-ci qu'il faut surveiller jours et nuits. Qu'est ce qu'ils vont devenir quand elle sera plus là la Marie pour les sortir de leurs guêpiers hein.

Ca la dépasse la vieille qu'ils puissent vivre sans elle. Le moyeux c'est elle, ça peut pas être autrement, qu'ils soient tous sortis de leurs langes depuis des lustres, elle ne le voit même pas. La mama, c'est ELLE.


'tend que les frangins arrivent, t'fras moins la fière. Allez oust ! qu'est ce que tu fiches encore dans mes pattes.

Qu'est ce qu'ils trafiquent ceux-là aussi, le soleil va passer son zénith et pas vu la queue d'un cheval sur le chemin. Doivent dépenser leurs écus avec des filles ....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:46

Raoulette Pécore a écrit:
Aïe euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh !

Elle va éviter la grande scène des larmes, cependant, la vieille a pas l’air d’humeur. Et diantre, trois haricot blanc et deux patates, ou qu’il est l’bout de gras pour le ragoût… Ah oui l’était temps que les frangins arrivent…

J’aime pas les haricots ! Mama !

Vite éplucher, cependant. Forcément.

Pis t’sé bien que teddy Il aime pas les légumes ! J’les coupe en combien les patates pour faire illusion ?

Elle se demandait si elle devait montrer le pain que le fils du boulanger avait glissé dans sa besace contre l’espoir d’une promenade dans les bois. Elle lui avait dit qu’il fallait demander la permission à Teddy. Y avait qu’elle qui pouvait l’appeler comme ça. Elle glousse dans sa main et fini par sortir le pain, il embauma la petite caravane… La bouillie était déjà en train de bouillir, d’un autre côté, c’était pas une grosse quantité…

Mama… y a même plus un peu de lard a Nestor ?

Donner des noms affectueux à ce que vous bouffer, il vous manquera d’avantage quand il y en aura plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:47

Marie-Madeleine Pécore a écrit:
Les doigts rongés d'arthrite s'écartent, le corbac a plus que faim lui aussi, il en oublie les bonnes manières. Clac ! tant pis pour lui, la Marie-Madeleine a encore quelques réflèxes, il ne lui reste plus qu'à avaler sa langue s'il veut de la viande.

Ted il bouffera s'qu'y'a ! toi pareil. J'vous ai pas élevé à faire les difficiles.

La pichenette part, sèche, pour taquiner violemment le bec de l'oiseau. Elle a l'index précis la vieille et la rancœur tenace. Croque moi un jour, pleure pour toujours.

En cinq les patates j't'ai déjà dit. Trois c'est pas assez, ça fait pauvre, cinq c'est l'idéal, comme ça, pendant qu'ils se battent pour le dernier bout, on peut le grailler nous.

Sont crétins ses frères quand il s'agit de manger, à croire que chaque nouvelle assiette est un cadeau du ciel. Sûr on fait rarement de festins sous ce toit, m'enfin de là à y perdre toute cervelle. C'est de naissance, on n'y peut rien, sont cons.

Nestor ... meuh non, on l'a terminé y'a deux jours. A moins que ce soit hier ... Ha ! arrête donc de m'poser toujours trente-six questions.

Une odeur trop subtile pour être originiaire de leur roulotte vient lui chatouiller les narines. Cassée en deux sur sa chaise, cramponnée aux accoudoirs, elle se tort le cou pour lorgner l'intérieur baigné de pénombre.

Combien qu't'as dévoilé de miches pour avoir le droit à celle la ? 'tend qu'tes frères arrivent t'vas voir .... t'vas voir ... haaaaa ça va être beau à voir oui ! J'lui dirais au Gus le soucis qu'tu m'donnes, si il te rosse pas, c'est moi qui l'esbigne lui pour sa peine.

Un matin, ils la retrouveront raide morte à lui faire s'énerver comme ça, raide morte que j'vous dis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:47

Raoulette Pécore a écrit:
Adieu Nestor…, qu’elle souffle pendant les invectives de la vieille… Combien de miches ???
Mais mama ! Laisses mes miches ! Prends donc un bout de celle là…


C’est qu’elle est maigre la vieille. Pis elle s’en fout, Teddy la protégera. Elle rompt le pain, non, mais elle a l’air facile comme ça… Mais faut pas rêver. Elle peste dans sa casserole. Elle dit rien. Va encore se farcir un coup de canne sinon… Mégère ! Acariâtre ! vielle sauterelle rabougrie… pas possible ça… Pis si elle offrait ses services, c’est pas du pain qu’elle ramènerait, sûr. Puis finalement elle rit.

C’est l’p’tiot du boulanger qui m’l’as donné, j’lui ai dit pour la promenade, tu demandes la permission a Teddy…

Elle s’esclaffe. Plus fort qu’elle. Pouvait pas imaginer la scène sans voir l’pauv’gosse maigrichon du boulanger s’approcher du grand Teddy avec un regard plein d’espoir. Elle regarde Marie Madeleine avec se genre de regard qui dit, « hein que c’est drôle mama… » les dernier relent de l’enfance… Elle tourne dans son ragoût pour pas qu’il attache, déjà qui a rien si tout est coller au fond…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:47

Ted Pécore a écrit:
Forcément. Ses frangines s'sont lourdés dans l'terrain vague l'plus pourrave des bas quartiers. Et la roulotte s'est pas arrangée d'puis l'dernier coup d'œil, tu vas voir que la Madeleine va chialer pour qu'il rafistole l'essieu, ou l'toit, ou les marches, toujours un truc qui cloche avec elle, jamais un mot d'contentement, sauf pour l'corbac, ou Gus, ah ça, pour l'aristo, y'a d'la grandiloquence, tiens, ça s'rait pas pour Raoulette, longtemps que Ted aurait planté la famille à la mode de chez lui. A la bâtarde.

La permission de ? T'enfourailler l'cyclope dans la coquette ? Ben tiens, j'vais lui pétrir les joyeuses au mitron, va pas faire un pli, 'fin si, mais pas dans l'bon sens.

Il a le rire d'un molosse face au chaton mouillé, chopant la jeunette des Pécore par les hanches, la soulevant comme une brindille.

T'as encore pris du joufflu où il faut toi !

Vue l'ragoût qui mijote, ça renifle sévère la réunion des grands jours, il repose la minaude, et s'plante face à son aînée.

Toujours pas clamsée toi ? T'as plus beaucoup d'dents pour t'accrocher pourtant. Et le p'tit favori, s'est paumé ?

Il lui claque la bise quand même à Marie Madeleine, on rigole pas avec les usages dans l'clan, d'la haine oui, mais tout enrobé d'amour vachard.

Alors, y'a quoi à grailler ? File la dalle de rien foutre cornedrue ! Pas d'nouvelles du Truffian ? L'a pas envoyé sa poule avec des 'structions ?

La rigolade la première fois qu'la gallinacé s'était radinée, fiérote comme pas deux, portant une lettre de la moustache.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:47

dragonet a écrit:
Dragonet apperçut la roulotte au loin. Son premier soupçon fut de se demander si Cromwelle était de retour, avant de se rappeler qu'elle était morte. Ce qui ne l'empecha pas de la guetter quand même.

Un vent de nostalgie le pris, se rappelant de sa grand mére , elle même bohémienne, bien que n'ayant jamais voyagé hors de la cour des miracles, mais ayant gardé le gout de sa roulotte plein de souvenirs, de récits et de légendes.

Il passa en sa demeure, pour prendre un peu d'absynthe, et quelques plantes médicinales, nul doute que certains maux devait trainer encore ..

Rom, bohémien, Gypsie, gitans, ou simples voyageurs..

Sifflotant, l'herbe au bec, le vicomte descendit en direction de la roulotte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:48

Raoulette Pécore a écrit:
Elle s’envole dans les airs un instant, aux anges…

Teddy !

Tout sourire, elle sert un instant ses petits bras autour du grand gaillard, lui plante un bisoux sous le menton, (pas moyen d’arriver à la joue, un castard, le Teddy)

Alors, Alors ! tu penses ! l'as aucune chance contre toi mon teddy !

Toute joviale et sans prendre garde à la vielle mégère qui commence déjà à montrer des dents (encore que...), elle lui indique un fauteuil, (probablement le moins défoncé)…

Assieds toi donc ! t’as l’air tout marrit tu ressembles presque a Gus ! Ah dîner y a … des haricots

Elle a prononcé haricot comme elle aurait prononcé crotte de bouc, esquisser une gimace, œil fermé tronche en biais…

J’arrive… p’tit coin !

Elle sort en triple vitesse….

Rhaaa ! trop contente !

Elle cavale comme une furie vers l’extérieur, direction, le bosquet de la tranquilité, enfin d’habitude….

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:48

Marie-Madeleine Pécore a écrit:
Elle rend pas la bise la vieille, c'est pas à elle d'être polie, la matriarche a des prérogatives que les autres ont appris à respecter. Pas le choix.

Et toi, toujours pas trouvé le moyen de te payer une cervelle, même d'occas.

Scrutation minutieuse, il a l'air en forme, pas un mal, on n'a pas les moyens d'une santé douteuse dans la famille, puis pas que ça à foutre que de rester pieuté à dégouliner de fièvre. La santé, c'est la plus belle fortune du roulant.

Qu'est ce qu'y'a, t'es si pressé d'revoir ton frère que tu réclames après lui. Ce serait nouveau, ça va lui faire plaisir de l'apprendre. Pour la Truffe, si sa poulette était arrivée, j'te dis qu'on boufferait mieux s'midi.

Elle ricanne et pas en douce, regarde les gambettes de la frangine s'activer sous ses fesses qui font des clins d'oeil à tout ce qui porte joyaux. Etonnante vision d'une jeunesse pour elle depuis longtemps envolée, tout juste vécue tant les trois autres lui ont pompé l'énergie de vivre d'insouciance.

Y'a pas que l'fessier avantageux d'la Raoulette qui s'dandinne sur le chemin d'ailleurs. Penchée sur sa chaise, la vieille récupère le corbac à son poignet comme on revêt un costume de sorcière, doigts passés sous sa chaise, étreignant petite lame, toujours planquée là.


Ted, r'garde voir s'qui nous arrive. D'ici ça m'a l'air dodu, gaffe à ta soeur.

Injonction illustrée d'un coup de menton autoritaire, c'est pas qu'ils aiment pas la visite, c'est l'imprévu qui les chagrine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:48

Ted Pécore a écrit:
V'là, de suite les mignardises d'la vioque le gonfle, il songe à se détendre en lui en retournant une, se souvient de justesse de la dernière giroflée, et de sa conséquence directe, une fourchette vicieuse, plantée dans l'œil, se bricole un sourire vachard, lorgne le ballotage avenant de sa cadette.

Ouais. Aussi pressé qu'un gougnafier d'vant te lutiner. Ah ? Sa poule est douée pour la cuistanche, elle ?

Grogne un coup, pour la forme, et pas perdre l'habitude, prêt à récupérer une boutanche cachetée dans un des coffres, casés entre les roues, redresse la tête, le ton de Marie Madeleine est clair, pigeon en approche, et Ted crache jamais sur un p'tit plumage, si l'ramage a du poil bien placé.

Il élargit l'échancrure de sa chemise à deux doigts, s'avance de quelques pas vers l'arrivant, joli garçon, soyeux, sapé en milord, de la haute chez la bohème, sa voix rocailleuse franchit la distance, façon atmosphère plombée.


Vise l'zig, t'as la gueule du mariole à chercher les morpions. Tombe bien, j'ai une frangine qui fournit et l'autre qui soigne.

Ted Pécore dans l'apogée de sa splendeur, tout en délicatesse ourlée de finesse, poing lourdement appuyé sur la garde de sa batarde, histoire de ponctuer le gabarit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:49

dragonet a écrit:
Arrivant à la carriole, Dragonet repondis d'abord par un sourire ironique, et repondis aux propos.

Je suppose que c'est donc vous qui fournissez les morpions. je m'appelle Dragonet, je suis le maire de limoges, et chez moi l'hospitalitè à un sens.

je suis venue apporter de quoi boire et manger, ainsi que quelques médicaments gratuit si besoin, je suis médecin. J'ai passé 10 ans de ma vie dans une roulotte comme celle ci, à l'epoque où mon père me vendait pour quelques pieces. Il m'en reste des coliques , mais aussi certaines valeurs dont le parrtage avec ceux qui ont moins.

Et aussi entre autres celle de plus être impressionné par un type que veut me faire voir qu'il à une épée qui fait peur, j'en ai vu et des plus grosses avant toi.

maintenant est ce que tu veux aussi boire un coup avec nous , où est ce que dans tes soeurs, y en à une qui boit et l'autre qui dègueule ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:49

Marie-Madeleine Pécore a écrit:
Quatre chicots prennent l'air à l'unisson, les rides s'entremêlent en parchemin indescriptible.

Raoulette, viens voir ! y'a un gadjo qui croit qu'il en déjà vu une plus grosse que celle du Ted !

Si y'a pas outrage là, c'est pas loin, la vieille s'en étouffe en glaires lourds de verdure, à secouer un corbac manifestement peu heureux du traitement. Ca fait du bien de s'en payer une tranche surtout si c'est sur le compte de son crétin de frangin, elle se prive pas. La respiration atteint le ton rugueux d'une soufflerie qui s'enraye, à l’aspiration chaotique de la poussière du chemin, elle fait du propre dans la nature la Marie.

Une toux à faire clamser d’un coup de poing vigoureux en pleine poitrine, un geste d’invite de la main.


Nous raconte pas ta vie m’sieur l’maire on s’en carre, les malheurs on a les notres. Viens poser ton offrande à tes pauvres, t’auras la conscience propre et nous le ventre plein. Si c’est pas trop dégueulasse on pensera p’tèt à t’envoyer un billet doux pour dire merci.

Le haricot c’est bon pour boucher les trous mais pour la digestion fallait avouer qu’un peu de changement serait pas mal venu, surtout question embaumage de nuit. C’est étroit une roulotte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:49

Ted Pécore a écrit:
Oh la plaie, un bavasseur, la faconde rubiconde, le genre à causer des plombes sur la température idéale de la gnôle, au lieu d'la boire, s'entendrait à merveille 'vec le Gus. Il s'écarte, cédant le passage, Marie Madeleine gère le campement, et si elle l'accepte, il mouftera pas, sauf si y'a de la paluche qui s'égare sans sortir la picaille.

Cale ton derche, bourgmestre c'pire qu'la gale, mais ça s'refile pas. L'débris qui s'étouffe, c'est Mad', devriez vous entendre, elle accroit aussi qu'la taille compte. La pauvrette, faut dire, pour c'qu'elle en a vue...

Il redresse un buche en tabouret, et va s'poser sur les marches, gueulant un bon coup.

Ramène ta fraise frangine, on a un invité, t'finiras d'te torcher plus tard. Et chope les godets au passage, y'a bien un sifflard qui ramasse les mouches pour l'apéro.

Il sert à Dragonet son meilleur sourire, la moitié borgne de sa trogne tordue en rictus, détendu là Ted, peinard, juste un chatouillis gênant, un pressentiment titillant, le Pécore attire le Pécore, et au final, y'avait pire que Gus, pensif d'un coup, la dernière vraie réunion familiale s'était tenue dans une jolie petite bourgade de l'Empire... 'fin bon, pas que de leur faute non plus, quelle idée de construire en bois, et d'entreposer une telle quantité de poudre noire en centre ville.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:49

Raoulette Pécore a écrit:
Cavale en sens arrière un pied sur l’autre, Ted l’appelle.

Un sifflard ? Juste encore un fond de tord boyaux à l’oncle Jules, oué.

Elle chope la bouteille mis aux frais à côté d’un reste de perce neige plus très joli, quand elle la secoue, ça glougloute encore un brin, y a l’air qu’y a encore un ou deux petit verres la dedans… ça tombe bien, elle a pas soif. Grand sourire, après qui a la plus grosse, ils vont pouvoir jouer a qui parviens à siffler c’truc en grimaçant le moins possible. Elle va pouvoir regarder. Elle regarde de biais le bonhomme, genre elle regarde pas, elle a pas vu d’ailleurs. Pis d’ailleurs, l’est habillé vachement propre, l’gadjo.

B’jour messire.

Et toujours pas de regard direct. Après ça va encore se fiche d’elle jusqu’à la Saint Glinglin. Elle sert deux godets. Pas beaucoup dans les verres de quoi se l’enfiler d’un coup. Pour l’avoir essayé, elle savait que de toute manière… valait mieux que ça passe vite. Elle sourit à son frère, lui depuis le temps, il a l’estomac solide, la vieille fidèle à elle-même mais honnêtement une bien mauvaise toux qu’elle avait là, ou alors s’était sa manière de se marrer… Qui peut savoir ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:50

Raoul Pécore a écrit:
Je suis le créateur, l’ancêtre, le fondateur d’une dynastie, Raoul Pécore. Celui qui a déposé la graine, regardé germer le fruit et pleuré une vie entière d’avoir engendrer ça. Tous, tous ! ils descendent tous de moi. Pas un qui échappe à ma responsabilité, je paie et je paierais encore. Ils me l’ont bien notifié quand je suis arrivé là-haut, douze minutes et quarante cinq secondes très exactement après mon trépas, l’Eternel en personne a fait le déplacement jusqu’aux portes. Je le revois, le doigt tendu vers moi, la barbe animée d’une énergie haineuse :

Raoul Pécore, il a dit, pour tout ce que tu as fait subir au monde en te multipliant au-delà de toute raison alors que ta première née n’était déjà pas une réussite et que tu aurais pu te douter de la suite, je te condamne à demeurer avec tes dégénérés pour des siècles et des siècles, jusqu’à ce que la dernière goutte du foutre familiale soit épuisée.

Ainsi parla l’Eternel.

Alors qu’on m’emportait pour que je subisse le jugement divin, je crois même l’avoir entendu glisser à un de ses saints … ressortez l’argenterie, problème réglé et prévenez l’autre en bas qu’il me doit une nouvelle paire de babouches.

Une paire de babouches nom de merdaille ! pas moins, pas plus, pour subir s’que je vis, meurs, oui s’que je meurs trônant entre deux gamelles au fond du placard à gauche. Ils ont gardés ma tête dans la roulotte ces bâtards. Non, pas des bâtards, en tous cas pas ceux là, y’en a, mais sont pas encore arrivés.

Parait qu’ils préfèrent m’avoir à l’œil, ha ! ha ! quel humour, des fois que j’risquerais de revenir. Mais on m’offrirait la possibilité que j’en voudrais pas, j’ai donné. J’les entends, jours et nuits, faut dire, j’ai plus besoin de dormir, la vieille garce de Marie-Madeleine, s’te pouffe de Raoulette, les deux nigauds qu’y’en a pas un pour honorer la mémoire de son père et les autres, tous les autres …. J’en peux plus de les subir, sont cons … mais sont cons … J’étais déjà pas une lumière mais alors eux, ça doit venir du côté de leurs mères, obligé, ça peut pas être moi. J’m’en serais rendu compte.

J’peux plus les sentir et pourtant ils y mettent du leur. Y’a une marque olfactive Pécore, le truc tu l’as à la naissance, ça te poursuit, tu peux frotter tant que tu veux jamais ça te lâche. J’ai tombé mon tarin dans un asticot l’année dernière et pourtant, j’peux plus les sentir. Qu’on me sorte de là pour me jeter dans n’importe quel trou, je prends.

Et eux, ils se fendent la poire chaque fois qu’ils me sortent de mon placard. Parce qu’ils m’oublient pas ces petits enfoirés, ho que non, ils me feraient pas cette joie. Pire, tout les sept ans, l'intervalle séparant leur naissance, ils se réunissent tous pour se payer un sabbat à ma bonne fortune. La fortune du Pécore.

Pécore d’aujourd’hui et à venir, sachez le, je vous emmerde !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:50

dragonet a écrit:
S'installe auprés de ses hôtes, offre courtoisement un place à ses cotés à Raoulette.;

Bonjour chére demoisselle.. raoulette, si je en m'abuse,

si vous voulez prendre place à mes cotés.

Lui laisse une place contre lui,Trinque, et bois d'un trait le tord boyaux, grimaçant à peine. Puis sort une bouteille.Puis à ted..


J'ai apporté ceci, c'est de l'Absynthe, je la fait maison, comme tout ce que je bois ou presque..

ça nettoie bien, foi de médecin..parait que ça rend un peu fou aussi.

Et j'ai aussi pris un jambon et du pain si ça vous tente.

A marie-madeleine, tout en coupant de large tranche..

Ma conscience, chére madame, mon père était un coquillard, tradition familiale, qu'est ce que vous me parler de conscience.. j'en ai une, certe, mais pas celle là..

Vous allez de villes en villes, ou juste de passage?

Sert allégrement les godets tout en parlant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   Ven 28 Mar 2008, 11:50

Ted Pécore a écrit:
Il torche la gnôle sans y penser, ne quittant pas du regard le gadjo. Le godet trouve sa place, claquement net sur le bois, accoudé aux marches, il déboucle sa bâtarde, la remise en appui contre la roulotte, cale le talon de ses bottes dans la boue séchée du terrain.

Barge ? Mad' risque rien j'dis.

D'une mornifle fraternelle, il balance Raoulette serrée au plus prés du bourgmestre, l'accueil est leste chez les Pécores, et sa frangine en conservera un beau bleu en souvenir de la visite.

J'suis là pour turbiner, préparer l'terrain à mon maître, les mouilles à terre elles...

Regard soupçonneux vers son aînée, un constat peu réjouissant se met en place d'un cliquetis.

M'dis pas qu'ça tape sept ans là.

La lippe à la limite de l'agacement, Ted se laisse remplir la chope, engloutit son contenu, presque pensif, s'marner la réunion des glandus le désespère d'avance, déjà s'coltiner Gus, si s'ajoute Gontran et Anacoluthe, l'abjection se profile, mais peut y avoir pire, oncle Jules par exemple. Heureusement, grand 'pa et grande 'ma sont clamsés, 'fin, la dernière fois qu'il leur a foutu un coup de pelle, Ted Pécore s'est appliqué en ce sens, foutus vioques.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] A la fortune du Pécore   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] A la fortune du Pécore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1 core sur 4 utilisé
» Cleopatra Fortune (Taito F3 System)
» [WTB] Fortune Telling Machine gezocht
» Core Set Only (no deck building inside)
» Cleopatra Fortune Plus (Naomi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bess Saincte Merveille :: Royaumes Renaissants :: Gargotte Limousine-
Sauter vers: