Bess Saincte Merveille


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les sombres méfaits ... Visite de Maharet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:19

*maharet* a écrit:
Retourner encore une fois ici… Ville maudite entre toute. Et dire que Ventadour devait être le lieu ou ils devaient vivre heureux. Utopie. Oompa était morte de maladie, son couple s’était éteint. Jurer de ne jamais y retourner et pourtant elle y est revenue. Elle doit aller dans le Maine rejoindre ses frères. Elle arrivera peut-être après la bataille mais il lui fallait y aller. Montrer qu’elle ne s’était pas engagée à la légère.

Maharet ne prit pas la peine de passer par le poste de guet, pas envie de se présenter, mais elle doit quand même passer à la douane si elle veut pénétrer dans la ville. Descend de cheval le visage fermé. A sa ceinture se trouve une épée courte avec pour emblème une licorne, signe de son appartenance à l'ordre et surtout cadeau offert lors de son intronisation.


Tien encor une licorneuse dans l’bourg !

Hein ? Son sourcil s’arque.

Ouep une licorneuse, des com’ vot’ épée y’en a plein par ici, avec la têt d’la bestiau

A Ventadour ? Maharet semble émerger. Elle n’avait jamais vraiment fait attention à ses habitants tout comme eux avec elle. Et puis à quoi bon remuer des souvenirs qui sont encore trop douloureux. Et je peux les trouver où.

Dans la ville ma p’tite dame, c’te question.

Merci…

Elle s’inclina, prit la monture par la bride et se mit à déambuler dans les rues. Le froid ne pouvait s’insinuer et pourtant, elle frissonnait. L’air qui venait du lac la rendait nostalgique. Elle secoua la tête et se remit à la recherche du relais de la licorne. C’est en marchant en direction de la porte menant sur le chemin de la capitale que Maharet découvrit l’endroit. Vu de l’extérieur, on aurait dit une auberge, heureusement, qu’il y avait là une licorne. Une lourde porte qu’elle entreprit d’ouvrir sans difficulté.

Bonsoir… Excusez moi y’a quelqu’un ? S’écria-t-elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:20

SinjidShoWa a écrit:
Tragoedia est genus dramaticum. Nomen Graecum est τραγωιδία. Qui quidem clarissimi in hoc arte, praesertim Aeschylus Sophocles Euripides, quorum solae tragoediae nunc praeservatur. Graecos Romani imitare temptaverunt. Solum Senecae opera aliq...

Sinjid sursauta en entendant une voix féminine venir de l'entrée. Soulagé d'être ainsi coupé dans une lecture fort ennuyeuse, Sinjid posa son livre sur une table et se dirigea vers la dame à peine entrée.

Entrez, n'hésitez pas, il fait meilleur à l'intérieur.

Alors qu'il pensait trouver une inconnue égarée cherchant son chemin, Sinjid reconnut en s'approchant de la dame une de ses soeurs. Il avait passé peu de temps à la commanderie ces derniers mois, mais il ne ratait aucune intronisation, et c'est là-bas qu'il l'avait déja vue... Une soeur de l'Ordre dans le relais, voila qui était fort peu fréquent. Un coup d'oeil sur la garde de l'épée de la dame conforta Sinjid dans son idée, et ce dernier la salua.

Bonsoir ma soeur. Nous ne nous sommes pas croisés ailleurs qu'à votre intronisation je crois, et vous ne m'y avez sans doute même pas remarqué. Enfin, je suis l'écuyer Sinjid, Seigneur de Mercoeur-En-Limousin, co-directeur du relais de Ventadour, bienvenue chez vous dit Sinjid en souriant.

Laissez moi vous débarasser, et vous servir une petite restauration autour d'une table, je suis curieux de savoir le pourquoi de votre venue à Ventadour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:20

*maharet* a écrit:
Une voix masculine s’éleva à peine quelques secondes après avoir appelé. Maharet pénétra plus avant dans le lieu, souriante.

Oui c’est ça, nous nous sommes croisés lors de la dernière cérémonie. Bonsoir mon frère, je suis l’écuyère Maharet, enchantée. S’inclina en accompagnant ses paroles. Je ne voulais en rien vous déranger.

La jeune femme jeta un coup d’œil aux locaux, visiblement ceux-ci ne devait pas être habité depuis longtemps. Elle défit sa cape de voyage et la tendit à Sinjid. Il lui parlait de la cérémonie qui avait fait d’elle une licorne. Ce jour là, avait été grand pour elle. Un souvenir encore tout frais.

J’étais si nerveuse à la cérémonie, je n’aurai pas reconnu mon propre fils. Mais le hasard fait bien les choses. Avant de s’asseoir, Maharet dût poser la main sur le pommeau de son épée pour l’infléchir légèrement. Combien de fois, peu habitué de l’avoir à la ceinture s’était-elle assise, se retrouvant déséquilibrée, la licorne s’enfoncée dans ses côtes. Quand à ma venue à Ventadour… en fait, je suis de passage. Je me rends dans le Maine rejoindre nos frères et sœurs, baissant la voix. Mais je pense que le temps que j’arrive, ils seront surement déjà partis… Si j’avais su… Enfin, ce serait un heureux événement si le calme était revenu, n’est-ce pas. Reprenant un peu d’assurance. J’ai vécu il y a plusieurs mois dans cette ville, et pourtant je ne savais pas qu’il y avait un relais de la licorne… Sans le douanier, j’aurai passée ma route vers Limoges.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:21

tarrelian a écrit:
[Beaucoup plus tôt le jour même]

Revenir à Ventadour...Quelle idée...
Il venait de confier l'enfant, son nouveau fils à un couple de bucherons vivant reclus, mais pour le moment ses pensées étaient ailleur...

Il y avait tant de choses à y faire, tant de gens a punir, à faire souffrir... Mais surtout un stock à la mairie à aller visiter...

Evidement, il y avait le guet à franchir...
Il se pencha pour ramasser un peu de boue et de crotin de cheval qu'il appliqua consciensieusement sur sa cape désormais mitée et éfilochée, se mélant a la foule, la capuche rabattue, faisant mine de boitiller, s'aidant d'un baton
Le garde en faction tenta bien de l'arreter, mais au vue de l'odeur et des borborygmes qu'il emettaient, il le laissa filer bien vite avec un air de dégout...

Un détail attira néanmoins son attention, une voix fluette, aisément reconnaissable entre mille...
Maharet... souffla t il en s'eloignant.

Comme de fait, s'étant placé dans l'ombre d'un porche près de la porte de la ville, il put voir sa femme sortir de la foule bigarée.... Seule...Une épée pendant à ses cotés...

Bordel...Mais où est tristan...

Son coeur se serra à l'idée de revoir son fils... Tant de choses s'étaient passée...Il voulait le voir!

Aborder son épouse en pleine rue, dans cet état, n'était pas immaginable, il devait donc la suivre et l'accoster dans un endroit plus discret...

Se tenant à bonne distance, il la suivit à travers les ruelles de la ville, se posant mille questions sur l'endroit où pouvait bien se trouver son fils...

Elle s'arreta sur la devanture du relais de la licorne...Juste à coté de la garnisson... L'odeur acre de la fumée encore bien présente dans ce quartier de la ville...

Mal à l'aise, il l'était... Plus encore quand il vit plusieurs groupes de soldats sortir de la dite garnison...
Son coeur fit un nouveau bond quand il vit Maharet pousser la porte et pénétrer dans ce lieu...


bon sang...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:21

SinjidShoWa a écrit:
Après avoir rangé son livre, Sinjid s'était assis en face de la dame, si impatient d'entamer la discussion qu'il en avait oublié de lui servir ce qu'il lui avait proposé. Ecoutant le pourquoi de sa venue, il fut plus étonné encore qu'elle ait vécu ici.

Je savais bien que votre nom ne m'était pas inconnu lorsque nous votions pour votre intronisation, pourtant, je ne pouvais jurer vous connaître de Ventadour. Moi qui croyait connaître tout le monde ici...

Sinjid sourit, un peu géné alors qu'elle enchainait sur le relais.

En fait, l'écuyer Enguerrand et moi même l'avons créé il y a quelques mois, mais reste très discrêt malgré nos efforts... Nous avons écrit à tous les ordres du Royaume pour leur faire part de cette création, mais très peu de chevaliers, et de voyageurs même, s'arrêtent ici...

Mais j'ai oublié de vous servir. Vous désirez boire un verre, de l'eau, ou une petite prune maison peut-être ? Et vous devez être affamée par le voyage, je dois avoir un peu de pain et de saucisse sèche à la cuisine, cela vous irait ?


Confus de ne pas avoir proposé plus tôt, Sinjid était debout avant même qu'elle ne réponde pour montrer que bien que rares, les voyageurs, et qui plus est, les chevaliers de la Licorne, était bien accueillis ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:21

*maharet* a écrit:
Maharet rit de bon cœur à la réflexion de l’écuyer. Elle n’osa lui dire qu’il n’aurait pas pu la croiser bien souvent en ville de toute manière. Après son accouchement la jeune femme était devenue taciturne, recluse, restant dans la chambre de l’auberge qui les avait abrité alors qu’ils étaient encore une famille. Elle avait essayé de s’intégrer pour lui mais il n’était pas aisé de se faire accepter quand on était étrangère et puis la mort de sa meilleure amie l’avait plongé dans une langueur profonde et mélancolique. Les yeux dans le vague, essayant de refouler le chagrin qui la submergeait à nouveau. Cette ville était néfaste pour sa santé mentale.

La jeune femme sortit de ses lugubres pensées pour écouter Sinjid expliquer la naissance de ce relais et des difficultés pour le faire vivre.


Je crois surtout qu’ils n’ont pas osé faire appel à vous, qui avouerait sa peur de prendre les routes seuls ? On se plaint bien souvent des agressions mais personne n’ira demander de l’aide quand bien même celle-ci serait salutaire.

Puis s’apercevant de la gêne de l’écuyer Maharet cru qu’il avait lu dans ses yeux mais heureusement pour elle, il s’inquiétait pour autre chose.

Si j’étais raisonnable je dirai un verre d’eau, mais cela n’a jamais été mon fort, rit pour dissiper toute trace de confusion sur le visage de son nouveau frère. Donc j’accepterai avec plaisir un godet de prune si vous m’accompagnez. Et puisque nous sommes frères et sœurs, autant ne plus mettre de barrière entre nous, si cela ne te… vous dérange pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:22

SinjidShoWa a écrit:
Perdue un instant dans ses pensées, la jeune écuyère chercha ensuite une explication sur le peu d'atrait du relais, qui rassura quelque peu Sinjid.

Si Sinjid était peu habitué à tutoyer rapidement les gens, c'était tout le contraire avec ses frères et soeurs de l'Ordre, et en se levant pour aller dans la cuisine, il dit :


Je vais nous chercher cela, fais comme chez toi.

Un sourire plus tard, il disparaissait pour quérir quelques remontants. Il revint quelques minutes plus tard, avec un plateau sur lequel reposait une bouteille de prune, deux gobelets ainsi que du pain et de la saucisse sèche. Le plateau posé sur la table, il se rassit aux côtés de sa soeur et remplit les deux verres après avoir coupé quelques tranches du fameux porc ici présent. Levant son verre vers Maharet...

Santé ma soeur !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:22

*maharet* a écrit:
Elle avait profité de la courte absence du jeune homme pour se délasser. Le contre coup du voyage peut être. Un sourire l’accueillit quand il revint avec un plateau, elle avait remarqué qu’il y avait de la nourriture, mais la jeune femme n’était pas très en appétit depuis qu’elle avait dû laisser son fils en Languedoc.

Elle prit le verre qu’il lui tendait et trinqua avec lui avant de gouter au breuvage. Elle se lécha la lèvre telle une enfant après le première gorgée.


Ce n’est pas mauvais dis moi, j’ai gouté des alcools mais c’est la première fois que je bois de la prune. Un peu sucré mais pas mauvais du tout. Une question, comment se fait-il que tu sois resté à Ventadour ?

Elle savait que tous les frères n’étaient pas dans le Maine mais elle n’aimait pas laisser les blancs s’installer. Maharet jeta un coup d’œil par la fenêtre. Il devait surement être très tard, L’écuyer avait peut-être sommeil. Promis, elle ne l’obligerait pas à lui faire la conversation toute la nuit et puis elle devait partir tôt le lendemain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:22

SinjidShoWa a écrit:
Son verre englouti, Sinjid grimaça, et posa son verre.

Une spécialité de la région, tout le monde en boit ici. Mais je dois avouer que le calva Normand que m'ont fait découvrir nos frères est fort appréciable aussi.

La question suivante interloqua Sinjid, le laissant penser que Ventadour avait causé bien des malheurs à sa soeur. En toute franchise, il répondit :

Pourquoi l'aurais-je quitté ? Je me plais beaucoup ici. Même si nombre de mes amis partent, j'ai mes terres ici, ma famille, mes souvenirs... Si je puis me permettre, pourquoi as-tu quitté Ventadour ?

Sinjid sentait que cette question allait la secouer, mais ses mots étaient partis, il ne pouvait les rattraper...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:22

*maharet* a écrit:
Une fois de plus la jeune femme n’avait su trouvé les mots. Elle regarda l’écuyer prête à s’excuser de ce malentendu mais préféra se taire, après tout cela ne la regardait pas. Que savait-elle de l’ordre, elle y était nouvelle et avait du chemin à faire. Puis la question redoutée tomba comme un cheveu dans la soupe. Pourquoi avait-elle quitté Ventadour ? Que répondre à ça… Que dès son arrivée, elle n’avait su trouver sa place, que sa grossesse la rendait moins sociable, qu’elle n’avait rencontré âme qui vive avec qui se lier trop occuper surement par leur propre vie, qu’en dehors de sa défunte amie Oompa et d’Alcyone elle vivait recluse… Que d’être traité en paria l’avait quasi obligé à se retirer dans un cloitre…Et à son retour…

Mon mari c’est adapté à cette ville et pas moi, essaya-t-elle de sourire. Nous nous sommes séparés et j’ai continué ma route avec mon fils. Nous sommes retournés à Verneuil ma ville d’origine en Alençon pour rejoindre des amis… Et de là nous avons commencé un long voyage jusqu’en Languedoc où nous sommes installés. Reprenant un air posé. J’ai pris l’initiative de me rendre dans le Maine et de laisser mon Tristan avec la nourrice à Uzès. Mais je ne vais pas t’ennuyer avec ça.

Maharet finit son verre de prune.

Ma question en fait était pourquoi es-tu à Ventadour plutôt que dans le Maine. Je n’ai pas douté un instant à ton attachement pour tes terres et surtout tes amis.

Ses yeux verts le scrutait, attendait-elle une réponse ? Rien n’est moins sur. Maharet n’était plus une jeune femme aussi vive et pleine de vie, elle avait vieilli bien avant l’âge, trouvant dans le silence et la solitude un bienfait réparateur. Le silence, pas vraiment, son petit démon avait de la vivacité pour un régiment de l’ost à lui tout seul. Trois ans déjà. Son visage s’éclaira quand elle pensa à sa petite tête brune, son chérubin à la langue bien pendue, à son pli dans sa besace, certaine qu’il avait obligé sa nourrice à écrire ce qu’il lui dictait. Son petit air intelligent quand il réfléchissait, son regard de jade malicieux, son sourire mutin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:23

SinjidShoWa a écrit:
Quelle bourde... Enfin, c'était trop tard, et c'est donc très géné voire honteux qu'il écouta l'histoire de sa soeur. Comme il ne la connaissait pas, il ne savait pas non plus qui était son ancien mari, sans doute pas un ami s'il ne lui avait jamais présenté... Mais laissant sa curiosité de côté, Sinjid préféra ne pas s'étendre sur le sujet.

Il répondit donc à la réelle question qu'elle lui avait posé, après s'être enfilé une épaisse tranche de saucisse sèche.


Hum, et bien, j'ai eu quelques problèmes de santé sans conséquences quand notre frère Enguerrand est parti avec la lance que je devais intégré. Et comment dire, mon épouse avaient quelques nausées, et signes plutot... révélateurs, qui se confirment... Donc, Rhuyzar m'a laissé chez moi, pour ne pas me laisser monter seul, et pour m'occuper d'Eowin, mon épouse.

Un frisson parcourut le corps de Sinjid à l'évocation de sa tendre épouse, mais aussi des voyages seuls qu'il savait fort dangereux, surtout par les temps qui couraient... Cachant un léger baillement d'un revers de sa main, Sinjid enchaîna :

Je crois que je vais monter me coucher, je commence à fatiguer... Toutes les chambres doivent être prêtes, prend celle que tu veux, sauf la mienne !

Sinjid sourit, avant de se lever pour ranger rapidement leur léger repas dans une armoire.

Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite surtout pas.

Sinjid alla alors fermer la porte de l'auberge, et vérifier que les fenêtres du rez de chaussée étaient fermées. Invitant sa soeur à monter, il se dirigea ensuite dans sa petite chambre. Il se débarassa de quelques vétements chauds qu'il portait, hota ses chausses, et se glissa dans son lit, accompagné comme toujours hors de chez lui de sa batarde donnée par Thierry à son intronisation. Il s'endormit rapidement, les pensées occupées toutes entières par son épouse et son petit chevalier...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:23

*maharet* a écrit:
Le comportement de son frère avait légèrement changé lorsque la jeune femme lui avait parlé des raisons qui l’avaient poussé à partir de cette ville, et pourtant, elle n’était pas entrée dans les détails. Ca ne regardait personne, la vie était faite de hasard, d’événements heureux comme la naissance de son ange et d’autres dont on voudrait du plus profond de son âme occulter. Vivre dans le mensonge ou dans un rêve… Maharet elle, avait essayé, le rêve par amour, le mensonge par lâcheté et s’était réveillée brutalement pour prendre conscience que l’amour était un doux songe. Tarrelian… *A jamais, souffla-telle* Même séparés, il resterait pour elle ce prince charmant qui lui avait donné la force et le courage.

Maharet avait écouté son frère lui donner les raisons qui l’avaient poussé à rester. Elle aurait aimé lui poser des questions mais elle aurait outrepassé la limite qui séparait la bienséance de la curiosité. Elle l’observa à la dérobé avant de se lever à son tour. Elle aussi avait besoin de dormir un peu avant de reprendre la route.


Merci Sinjid… et bonne nuit, avant de partir, Maharet lui jeta un dernier regard et murmura, prenez bien soin de votre épouse…

Elle était montée presqu’en courant dans les escaliers, elle prendrait n’importe quelle chambre du moment que ce n’était pas celle de l’écuyer et là, elle lirait le pli de son démon. Ouvrit la première porte face au couloir. La cheminée était alimentée, une douce chaleur enveloppée la pièce, éclairée d’une chandelle unique.

Maharet sortit le précieux vélin écrit par Elise, posa nonchalamment sa besace sur la table, fit voler ses chausses à travers la pièce comme une enfant pas sage. Elle sauta presque sur le lit, s'allongea sur le ventre, elle fit danser ses pieds dans les airs, en ouvrant le précieux pli. Comme elle s’en doutait, c’était presque contrainte et forcée que la nourrice écrivait à sa maitresse. La jeune fille ne se plaignait pas, bien trop patiente avec la famille de Sombre maux, mais par moment, les lignes tracées devenaient plus nerveuses. Maharet imaginait son fils en train de trépigner par la lenteur de sa nourrice, enfant bien trop gâté… Maharet soupira, et se promit d’avoir une discussion avec lui dès qu’elle rentrerait. Malgré son sourire la jeune mère avait le cœur lourd. Ses paupières alourdies, elle ne pouvait aller se coucher sans leurs répondre.
Maharet reprit sa besace, sortit un parchemin enroulé, vierge, son porte plume et sa bouteille d’encre. Elle ferma le rideau, installa le tout sur l'écritoire, avant de s’asseoir et de commencer à écrire à Tristan et Elise. La jeune femme une fois sa lettre terminée, appliqua un buvard pour récupérer l’excédent d’encre et elle plia sa missive. La jeune mère posa un baiser imaginaire sur le parchemin.

La fatigue étant, elle posa son épée près d’elle, entre la table de chevet et le lit. Elle souffla sur la flamme plongeant la pièce dans le noir et tenta de se reposer quelques heures.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:23

tarrelian a écrit:
La nuit était tombée depuis un petit moment déjà, le froid nocture avait envahi les rues de la ville tout comme elles se vidaient de leur population.

Tarrelian avait attendu une bonne partie de la soirée, assis sur un banc publique situé à quelques metres sur la droite du relais, scrutant depuis un moment une chambre éclairée...
Il avait vu Maharet en tirer les rideaux quelques heures auparavent, et depuis la jeune femme devait être occupée à lire à la lueur d'une chandelle
Il se remémorait le passé, les moments qu'ils avaient passés ensemble...Etaient ils devenus si étrangers l'un pour l'autre, qu'elle ne daigne même plus lui annoncer sa venue, ou lui donner des nouvelles de son fils?...

Il serra la garde de sa dague, s'énervant à ressacer le passé, assis sur son banc... Seul...

Soudain, la flamme vacilla et la chambre fut plongée dans les ténébres.

Il attendit encore de précieuses minutes pour être sur qu'aucun mouvements ne provenait plus du relais, qu'aucune bougie ne se rallume....

Il se leva doucement de sa place, lentement, et s'avança...

Il était sous la fenetre, un coup d'oeil a gauche, un à droite...Personne... Il posa un pied sur l'appui de fenetre, et apres une petite impulsion, il attrapa le rebord du balcon de la chambre de son épouse.
Se hissant à la force des bras, il fut en un clin d'oeil sur le balcon, juste devant la fenetre.
Glissant la pointe éffilée de sa dague dans le jour entre la fenetre et le mur, il n'eut aucun mal à en faire sauter le loquet.
Appuyant sur la battant, il soupira de soulagement quand la fenetre s'ouvrit...Maharet n'avait pas fait le verrou...

Pénétrant dans la chambre tel une ombre, il dut s'habituer un moment à la penombre ambiante...

Un souffle, une réspiration lente lui vint de son coté gauche, là où se trouvait le lit.
Il s'approcha d'elle, somnolante, aux portes du sommeil.
Elle gigota, se retourna comme il l'avait tant vu faire quand ils vivaient ensemble...

Il la regarda un instant, essayant de se remémorer ce qu'iils avaient vécus, puis l'image de son fils s'imprima dans son esprit...
Un déclic se fit, et il posa une main ferme sur la bouche de sa femme pour étouffer tout cris de surprise...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:24

*maharet* a écrit:
Maharet à peine endormie se retrouva à Uzès dans le verger avec Tristan. L’enfant, turbulent s’amusait à essayer de cueillir des fruits mûrs sur les rares arbrisseaux à sa portée. Elle assise sur un plaid le laissait faire en souriant, installant le pique-nique qu’elle avait prévu pour deux. Pour une fois qu’il faisait autre chose que des bêtises, la jeune mère en était ravie. Elle avait donné sa journée à sa jeune nourrice. Elise était si patiente, une seconde mère pour ce petit démon de trois ans que cette journée, lui ferait le plus grand bien.

Soudain, le ciel s’assombrit dans cette vision idyllique, Tristan saisi par une branche, disparu sous l’œil affolé de sa mère. Quand elle essaya de se lever pour courir à sa recherche, empêcher les arbrisseaux d’engloutir son fils, un poids l’en empêcha. Révulsée, Maharet essayait de se soustraire à cette masse qui l’éloignait de son ange. *Tristan… Tristan* essayait-elle de crier avant de se rendre compte que ses lèvres avaient disparus. Ses yeux s’arrondirent d’effroi, son souffle se raréfia. Enfermée dans ce cauchemar, Maharet se débattait pour se réveiller.

Elle ouvrit les yeux plongée dans le noir, essoufflée, des gouttes de sueurs sur son front et cette impression qu’on obstruait ses lèvres toujours aussi présente. Elle essaya de se relever mais il y avait bien quelqu’un sur elle. Se réveillant complètement, elle cherchait la source, il fallait qu’elle réfléchisse, elle ne devait faire aucun mouvement brusque. Du bout des doigts effleura la main la chose qui entraver sa respiration. Une main, chaude, large, une main d’homme. De sa main libre chercha à tâtons son épée. A quoi lui servirait-elle ? Et qui avait pénétré le relais. ? Pourquoi ? Pourquoi elle ? Maharet troublée, devait rester calme, elle ne devait rien montrer surtout pas la peur. D’un mouvement essayé de se détacher de l’ombre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:24

tarrelian a écrit:
Elle se débat, veut ouvrir les yeux, ceux ci roulent sous ses paupière, mais ne s'ouvrent pas...suffoque t elle?

Il enleve doucement sa main comme elle emerge de son sommeil, la lueur de la lune lui permet de voir ses pupilles se dilater et se contracter comme elle cherche à reconnaitre l'endroit où elle se trouve.

Elle tends un bras à taton vers le bord du lit...là le fourreau d'une épée...Elle est armée...Pourquoi...Pour qui...

Il repousse du pied l'arme sous le lit, hors d'atteinte...Il n'aime pas ça... Il attrape son poignet le serrant pour lui prouver sa présence


Maharet?... C'est moi...Tarrelian...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:24

*maharet* a écrit:
L’ombre enleva sa main, un souffle chaud près de sa tempe, un nom, son nom.

Tarrelian ?

Elle dégagea de son emprise, se recula un peu. Elle n’avait plus besoin de récupérer son épée mais elle avait encore du mal à croire que son mari était dans la chambre. Un bruit métallique teinta à son oreille son épée venait de chuter. Sauta du lit. Et cette odeur qui lui entamait les entrailles. Elle ferma les yeux pour faire cesser la peur qui l’avait étreint. Tant de question qui se bousculait dans sa tête. Que c’était-il passé dans la tête de Tarrelian pour venir dans sa chambre en pleine nuit et comment avait-il appris sa venue ? Elle ne comptait que passer, et aurait aimé évité cette ville mais elle n’avait pu.

Qu’est-ce que tu fais dans cette chambre, s’écria-t-elle hors d’elle. Comme un voleur en plus… Comment… comment tu as su que j’étais là ?

Elle se mit à farfouiller dans la pièce à la recherche d’un briquet à amadou. Attendant qu’il se décide à parler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:25

tarrelian a écrit:
Des cris... de la violence... Ce n'etait plus la femme qu'il avait connue...

Elle se degagea de son emprise et aussitot fut debout au milieu de la piece,occuppée à farfouiller sa besace...

Ses tempes se mirent a battre... Que faisait elle...Pourquoi avait elle changé a ce point...et cette épée...

Il s'avança vers elle, la saisit par l'épaule et la retourna à lui sans ménagement, serrant son épaule plus que de raison

Lui demandant d'un air mauvais


Tu fais quoi là? Qu'est ce qui te prends bon sang...Et Tristan...Où est mon fils...

De son autre main, il envoya valser la besace a travers la pièce, l'arrachant littéralement des mains de Maharet.
Ensuite sa main la prit à la gorge, la serrant, l'amenant à lui a quelques centimetres de son visage


Et pourquoi t'as cette épée là...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:25

*maharet* a écrit:
Elle avait réussi à trouver ce qu’elle cherchait dans sa besace lorsque d’un geste violent l’envoya au sol.

Tu te prends pour qui, vociféra-t-elle. Ce que je fais ici ? En quoi cela te regarde ? Et ton fils… Rire désabusé, as-tu une seule fois essayé de le joindre ? Pas un mot, rien… Alors tu peux parler de paternité…

Surprise Maharet ouvrit de grands yeux quand, voulant s’éloigner il l’avait prise par la gorge.

Lâche-moi… Tu es fou ? Ta… Tarrelian… Sa voix se radoucit soudain. Que lui avait-il pris d’hausser le ton comme ça ? C’était Tarrelian… Lâche-moi s’il te plait, articula-t-elle enfin.

Maharet posa les deux mains sur le poignet de son mari pour se soustraire à cette pression qui commençait à l’étouffer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:25

SinjidShoWa a écrit:
Cela faisait quelques temps que Sinjid dormait dans une des petites chambres, pourtant son sommeil n'était pas très profond, et perturbé... La nuit était plutot calme, un léger souffle de vent faisait vibrer la fenêtre. Il se tordait dans tous les sens, mettant son lit sans dessus-dessous, lorsque qu'un bruit le réveilla... C'était plutôt une voix, grave, une voix d'homme...

Une voix d'homme... Que pouvait bien faire un homme dans le relais, il avait fermé la porte... ? A peine Sinjid eut le temps de se poser la question qu'il avait sauté dans ses chausses, et dégainé son épée de son fourreau qui gisait maintenant sur le lit.

D'où pouvaient bien venir ces paroles... ? Un nouveau bruit, d'un objet tombant au sol, cela venait de l'étage. Maharet, la chambre de Maharet. Sinjid parcourut le couloir à grandes enjambées avant de ralentir le pas à l'approche de la porte. Des paroles venaient de la chambres, des échanges violents... Sinjid posa la main sur la poignée de la porte, quand la voix de sa soeur se fit plus basse, presque suffoquante.

La porte heurta le mur dans un grand bruit sourd tant Sinjid l'avait poussée violemment. L'obscurité ne lui permit de voir que des silouhettes dessinées sur le fond de lumière qui passait par la fenêtre, mais il distinguait bien la scène.

Sans avancer de trop pour ne point que l'homme possiblement armé ne fasse plus de mal à sa soeur, Sinjid pointa le bout de sa batarde vers le cou de l'homme et dit d'une voix menaçante.


Lachez la !

La voix grave du vieillissant Sinjid résonna dans la pièce puis sur les murs de la ville...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:26

tarrelian a écrit:
Les yeux de sa femme papillonait sous l'effet du manque d'air, elle posa ses deux mains doucement sur ses poignet dans une derniere vaine tentative de lui faire lacher prise
L'espace d'un instant, il aurait voulu la voir mourrir...

Soudain la porte s'ouvrit violement derriere lui, claquant bruyament
Dans un reflexe, il se retourna, tenant toujours maharet, la presentant au possible danger, se protegeant derriere elle, son bras fermement enroulé autour de son cou délicat...

Un homme, l'épée pointée sur eux, se tenait dans l'embrasure de la porte, l'enjoignant a lacher sa femme...Mais pour qui se prenait il... Il n'avait aucun ordre à lui donner...Surtout concernant SA femme...

Puis comme ses yeux s'accoutumèrent, il put reconnaitre sinjid... Un chevalier...

il eut un sourire carnasier, faisant un pas en arriere


Tiens...Sinjid... Toujours à essayer de sauver la veuve et l'Orphelin?

Ne me fais pas perdre mon temps, et retourne jouer au petit soldat...Et puis pose cette épée...


Tout en disant cela, il se baissa, emmenant Maharet avec lui qui ne réagissait presque plus.
Ne le quittant pas des yeux, il sortit de sa botte une lame éffilée...


Maintenant si tu veut que tout finisse bien... Tu sors...

Accompagnant le geste à la parole, il glissa sa lame sous le sein de sa femme...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:26

SinjidShoWa a écrit:
Sa soeur interposée malgré elle entre lui et l'agresseur, Sinjid ne pouvait utiliser son arme. Comme il le craignait, il était armé, et suivant des yeux la main de l'homme qui aller chercher la dague sans que Sinjid ne puisse réagir, il laissa la voix de l'homme résonner dans sa tête... Le "contre-jour" l'empéchait toujours de distinguer le visage de l'homme, mais cette voix, il la connaissait... Tarrelian... Lui, mais pourquoi... ? Pourquoi sa soeur... ?

Sinjid n'avait pas le temps de répondre à ses questions, il fallait gagner du temps, le distraire pour qu'il lache prise... D'une voix toujours aussi sérieuse, Sinjid lui dit séchement :


Tu ne feras pas la loi chez moi, Tarrelian ! En agissant ici, envers elle, tu te mets toute la puissance de la Licorne à dos.

Je répète, lache la ! Je ne sais pas ce que tu me veux, ce que tu veux à mon paisible relais, mais elle n'a pas à...


Sinjid s'interrompit brusquement. Etait-il possible que Tarrelian soit l'époux de sa soeur, qu'elle avait quitté avec son fils... ? Sinjid baissa sa lame, ne voulant blesser sa soeur en cas de mouvement brusque de sa part, et pour l'inciter à agir... Elle était encore consciente, mais sous le choc, cela se sentait dans son regard, capté un instant par Sinjid...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:26

tarrelian a écrit:
Sinjid le menaça, appelant sur Tarrelian toute l'ire et le courroux d'un ordre archaïque

Cela n'eut comme effet que de lui tirer un petit ricanement sarcastique


Bah...Faudras faire la file alors...
Tu crois sincerement qu'un petit freluquet comme toi vas m'impressionner?

J'ai ta vie en balance là et tu ne le sais même pas encore... Et je vais prendre plaisir à te voir souffrir...
Au fait...Comment va ta famille?


Il ne quitta pas l'homme des yeux
Celui ci soutenait toujours son regard, ce qui eut pour effet de l'irriter encore plus


Maintenant tu te barres où le corps de Maharet n'auras pas encore atteint le sol, que je planterais cette lame dans la gorge

Il pointa sa lame vers lui... Ne tenant plus son épouse sous sa menace...Avait il commis là sa premiere erreur?...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:26

SinjidShoWa a écrit:
Sinjid ne savait pas sourire dans ce genre de moment, pourtant les propos de l'ex-maréchaux étaient risibles... Se tenant toujours droit, la batarde basse prête à jaillir vers Tarrelian.

Je ne souhaite pas t'impressionner tu sais, il n'y a que toi qui cherche à te faire une réputation ici...

Les propos risibles de l'homme qui avait manié l'épée pour arrêter trois voleurs de pommes devenait maintenant pathétiques... Sa femme...

Ma famille, très bien... Ma femme pourrait te planter avant même que tu penses à franchir les portes de mon domaine...

Et les paroles de Sinjid ne tardèrent pas à être confirmées. Il croyait pouvoir toucher Sinjid en pointant sa dague vers lui, mais il ne faisait que laisser sa soeur agir...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:27

*maharet* a écrit:
Elle était restée là hébétée, n’esquissant aucun geste que celui d’essayer d’extraire sa gorge. Maharet ne pouvait être dans cette chambre, Tarrelian ne pouvait être cette bête immonde, c’était son cauchemar qui s’éternisait. Alors pourquoi ne réussissait-elle à se réveiller, pourquoi avait-elle si mal ? Pourquoi son cœur saignait ? Cela ne pouvait être Tarrelian, SON Tarrelian était un doux et gentil. Quel était se regard qu’elle percevait dans le noir ? Sa peur surement, qui la hantait, sa peur d’avoir fait une erreur. Personnifier son mari sous la forme d’un monstre ce ne pouvait être la réalité.

La voix de Sinjid raisonna dans la chambre la sortant de ce rêve qui n’en était pas un, la jeune femme comprenant qu’elle vivait bien la réalité de cet événement. Que s’était-il passé depuis leur dernière entrevue ? Effarée Maharet sentit Tarrelian se poster derrière elle et de l’entourer de son bras. Elle ne pouvait parler, elle ne pouvait que le suivre sans rien comprendre.


Sinjid… Tarrelian…

Maharet dût fermer les yeux pour comprendre, comme elle dût faire un effort pour ne pas perdre la raison. Elle écoutait leur échange. La lame de la bastarde de l’écuyer brillait malgré la pénombre. Une lame sous son sein. Maharet retint sa respiration, et profitant du moment de relâchement de Tarrelian, elle en profita pour le repousser. La jeune femme se retourna ses yeux verts transperçant la nuit entre Sinjid et son mari. Instinctivement sa main vint s’étaler sur la joue de Tarrelian.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2428
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   Ven 21 Déc 2007, 20:27

tarrelian a écrit:
Tout se passa tres vite...Trop vite même...

Il ne sut par quel miracle, il se retrouva face a sa femme...Il ne vit même pas arriver la main qui claqua contre sa joue dans un bruit clair, presque cristalin

Un moment hébété, la main tenant la dague pendant mollement le long de son corps.
Le temps s'était figé, Sinjid n'existait plus, juste lui et Maharet, entouré par cette horrible réalité...
Puis soudain, comme une vague déferlant dans son esprit, il serra la main sur la garde de sa lame et balaça sa main en direction de la pomette de sa femme, le pommeau s'ecrasant sur le dessus de la joue de Maharet


T'es avec eux?... Je le savais..Tu m'as trahie...Je...

Il ne put continuer plus en avant sa tirade, prenant conscience que sinjid levait son épée...Il était maintenant seul au milieu de la pièce...sans "protection"...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les sombres méfaits ... Visite de Maharet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sombres méfaits ... Visite de Maharet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Guide : Les Haut-Faits gloire au héros
» [Vidéo] Visite guidée de AKIHABARA.
» Prescription pour des faits
» visite de la cathédrale
» Visite virtuelle du "USS Pampanito"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bess Saincte Merveille :: Royaumes Renaissants :: Ventadour-
Sauter vers: