Bess Saincte Merveille


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Préparatifs et délivrances.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Ven 21 Déc 2007, 20:16

Alcyone_ a écrit:
[Demeure de Tarrelian - déception et résignation...]

- Je me demande depuis combien de temps il a prévu ce coup...

Alcyone regarda le jeune sergent. Bonne question. Depuis combien de temps le mal couvait, depuis combien de temps jouait-il la comédie, son Lieutenant? Est-ce que c'était d'avoir revu Massaï qui avait été l'élément déclencheur? A quoi servait-il de mentir encore pour lui? Elle leur relata brièvement les faits

- Il l'a prévu depuis que Bess a failli déjouer ses plans à la garnison. Il a mis le feu au mess et volé des armes... C'est une vengeance qu'il a mûrie, la pire qui soit...

- S'il a préparé son plan de cette manière, il doit très certainement savoir ce qu'il va faire de l'enfant, où le garder, où aller...Je me demande s'il va rester dans la région...J'espère que les autres groupes auront plus de chances dans leur recherche...

- Oui, je crois aussi qu'il a tout prévu. Mais je doute qu'il le garde lui même. Un bébé de 2 jours a besoin d'une nourrice. Quant au périmètre des recherches... Je fouillerai le limousin maison par maison s'il le faut...


Elle avait prononcé cette dernière phrase en serrant les poings, la voix tremblante d'un mélange de rage, de culpabilité et de détermination.

La fouille continuait, Val recherchait méthodiquement dans tous les endroits, là où Alcyone osait à peine jeter un oeil... Elle faillit protester quand le Lieutenant jeta les vêtements par terre, mais se ravisa au dernier moment... C'était elle qui avait raison. Elle recherchait des indices dans une autre armoire lorsque Valériane fit part de sa trouvaille.


Alcyone , Alcyone, regarde, je crois que j’ai trouvé quelque chose, mais bon, cette chose est vide, je ne vois pas ce que l’on peut en faire.

En un regard, elle reconnu le coffret de Flaiche. Celui-là même qui avait servi à l'échange de rançon pour MarieAlice... Nouveau malaise, nouveau blêmissement... Elle prit la cassette, soudain voûtée sous le poids d'une tristesse sans nom...

- Ca appartient à Flaiche et MarieAlice... Je me charge de leur rendre...

Il continuèrent à fouiller durant des minutes qui semblèrent des heures à Alcyone. Sans succès... aucune trace, aucune indice, nul objet qui pouvait les renseigner sur l'endroit où Alessandro pouvait être. La nuit était déjà bien avancée, ils ne seraient plus bons à rien s'ils s'épuisaient. Le prévôt décida de suspendre les recherches pour la nuit.

- Inutile de dilapider nos forces... Je voudrais voir les autres maréchaux au rapport, faire le point, et donner des instructions pour la suite des recherches, dès demain, quand nous aurons tous pris un peu de repos. Bien sûr, vous pouvez tous les deux rester à Sainte Anne pour la nuit, je vous ferai préparer des chambres.

Ils avaient fait chou blanc dans cette maison, mais Alcyone n'aurait de repos que lorsqu'elle saurait où trouver le bébé de Bess...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Mer 26 Déc 2007, 21:48

[Garnison de Ventadour - Bureau du Gouverneur]

Debout devant la fenêtre, elle regardait les patrouilles rentrer les unes aprés les autres. Il était évident, même d'où elle était, que tout le monde revenait bredouille. Un coup frappé à la porte ne la fit pas bouger, ni réagir. Il fallut à celui derrière la porte recommencer... et encore avant qu'elle ne dise :

- Allez vous en !
- Gouverneur ..
- Partez !


La porte souvrit malgré l'ordre, et c'est un Lourd fatigué qui entra :

- Gouverneur ...
- Je croyais avoir été claire !


Sans se démonter pour deux sous, il s'approcha du bureau, déposa un paquet dessus, puis regarda la Gouverneur toujours face à la fenêtre :

S'il vous plait ... il faut que vous m'écoutiez.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Mer 26 Déc 2007, 21:49

- Lourd - a écrit:
[Garnison de Ventadour - Bureau de la Gouverneur]

Pas d'enfant, pas de Tarrelian, pas de blessé non plus vu les nouvelles qu'ils avaient eut en arrivant. Quelques questions posés aux bonnes personnes, il se dirigea vers l'infirmerie, pris quelques linges propres, de quoi nettoyer, puis était partit au bureau de la Gouv... elle n'avait rien fait en arrivant et n'avait pas appelé de barbier pour se soigner.

Un premier coup frappé à la porte, pas de réponse, nouveaux coups...toujours le silence, c'est à la troisième tentative qu'on lui répondit de partir. Malgré les ordres il entra, posa le nécessaire et regarda la Gouv devant la fenêtre. D'ici il ne voyait rien, mais n'avait aucun doute sur son état.


- S'il vous plait ... il faut que vous m'écoutiez.
- Je n'ai besoin de rien...juste qu'on me laisse tranquille.

Il secoua la tête, s'approcha d'elle sans la toucher :

- J'ai apporté de quoi vous soigner
- J'ai dis n'avoir besoin de rien il me semble
- C'est indigne d'un Gouverneur

Elle se retourne furieuse, bien plus abimée qu'il ne le pensait, il ne peut s'empêcher de faire un pas en arrière.

- Comment osez-vous !
- Vous... devez montrer l'exemple... vous êtes barbière et savez les conséquences de plaies non soignées...et vous n'avez rien fait depuis hier soir.

Elle avait froncé les sourcils en faisant la grimace, porté sa main sur sa joue puis sur sa tempe. Elle restait le dos raide, et ses gestes étaient lents, comme si elle évitait de trop brusquer le moindre mouvement. Il secoua la tête :

- Vous auriez du vous en préoccuper avant
- J'avais autre chose à faire avant....

Elle se laissa faire, fit la grimace mais sans laisser passer la moindre plainte. Le sang séché avait était difficile à nettoyer, la plaie à la joue était refermée mais un peu infectée.

- Je ne savais pas que vous saviez faire ça
- La plaie à la tempe doit être recousue... vous devriez voir une barbière.
- Je n'irais pas à l'infirmerie, ils sont occupés par Exenos..donc ou vous vous en occupez ou ça restera comme ça... il y a tout ce qu'il faut dans ma besace.

Il n'ajouta rien, fit ce qu'on lui dit de faire. Elle serra des dents... lorsque tout fut finit il n'ajouta rien, et sortit aprés avoir repris les linges souillés et tout le nécessaire.


vallériane a écrit:
[devant la demeure de Tarrelian :réflexion, investigations ]

Valériane avait donné le coffret à Alcyone qui s’était empressée de le prendre. Elle avait continué un peu à chercher, mais sans résultats .
La nuit arrivait, mais Val attendait un ordre de son Prévôt pour savoir s’il fallait cesser les recherches.


- Inutile de dilapider nos forces... Je voudrais voir les autres maréchaux au rapport, faire le point, et donner des instructions pour la suite des recherches, dès demain, quand nous aurons tous pris un peu de repos. Bien sûr, vous pouvez tous les deux rester à Sainte Anne pour la nuit, je vous ferai préparer des chambres.

Bien sûr Prévôt, il faudrait faire un point avec les autres. hum, oui, la suite des recherches demain...

Val regarda Brad, et réfléchit. Le sergent n’avait pas l’air si fatigué que ça. Val hésita un moment, elle aurait aimé accompagner sa marraine, car elle ne la sentait pas en grande forme.. c’est le moins qu’on pouvait dire.. en même temps, elle pourrait poursuivre un peu les recherches. Elle regarda le ciel, la lune était pleine et on voyait encore bien dans la campagne.
Elle vit sur la droite une autre ferme. Sa décision était prise :


Ecoute Alcyone, c’est aimable à toi de nous offrir le gîte, tu as sans doute raison, il faut se reposer. Mais en même temps, il y a un bébé dans la nature et je ne sais absolument pas comment on s’occupe de lui. A mon avis, Tarrelian ne va pas tenir longtemps avec un bébé sur les bras, il doit en effet avoir une nourrice avec lui.. un bébé, ça dort peut être beaucoup, mais ça mange et ça pleure.. ça ne peut pas passer inaperçu ! Peut être que les fermiers là bas ont vu quelque chose.
Toi, tu dois rentrer te reposer Marraine, je ne te sens pas très en forme.. je ne veux pas que tu nous fasse des malaises ou je ne sais quoi.. tu ne tiens qu’avec tes nerfs ! Une bonne nuit de sommeil, même quelques heures et demain matin, tu seras d’attaque pour continuer les recherches !


Alcyone allait ouvrir la bouche pour contester . ; mais Val l’interrompit en mettant sa main devant elle signifiant « Stop » ! ! Pour une fois Prévôt, c’est moi qui te donne un ordre ! Rentre chez toi.. de toute façon, nous n’allons pas rester trop longtemps dehors.. au lever du jour nous serons là, et peut être même avant. Dis à tes gens que nous risquons de venir très tôt.

Val lui fit un clin d’œil, et hocha la tête, d’un air de dire : t’inquiètes pas , tout ira bien . Puis elle vit le Prévôt s'éloigner.
Bradwarden n’avait rien dit , mais n’en pensait pas moins. Val se retourna vers lui :


Tu es prêt à me suivre Brad ? on va à cette ferme.. si ça tombe , ils auront même un petit quelque chose à nous donner à manger..

Brad aussitôt acquiesça, tout en faisant un salut militaire : Tout à fait Lieutenant, à vos ordres ! Vous avez raison, il faut continuer à chercher. Le pauvre bébé, arraché à sa mère !
En route pour cette ferme… eh Lieutenant, s’il y a quelque chose à manger, il y aura peut être quelque chose à boire aussi ?
Brad avait un petit sourire malicieux .
Le Lieutenant se retourna d’un coup sec, et le toisa du regard.

Brad, on n’est pas là pour faire la fête non plus ! Evil or Very Mad

:? Le sergent baisa la tête et dit tout bas : bah, je disais ça comme ça.. au moins, ça nous réchaufferait !

Sur cette dernière réflexion, Val le regarda avec un petit sourire en coin : Allez Sergent, on active le pas !


vallériane a écrit:
[Dans une ferme sur la route de Murat]

Val et Brad arrivaient à hauteur de la ferme , Val se retourna mais elle ne voyait déjà plus le Prévôt. Elle l’avait laissée repartir seule.. avait elle eu raison? …oui, sans doute.
Le sergent frappa à la lourde porte de la ferme. On voyait quelque lumière à l’intérieur .
Un homme vint ouvrir, l’air inquiet et hésitant


-Eh , qui êtes vous là ? c’est point l’heure de venir chez les braves gens !

Bonjour mon brave, dit le Lieutenant. Nous sommes de la Maréchaussée, notre ordre vient du Prévôt du Limousin, voici le sergent Bradwarden et je suis le Lieutenant Valériane.
Nous aimerions jeter un coup d' oeil dans votre ferme et vous poser quelques questions.


Tout doucement, Val poussait la porte pour voir à l’intérieur,

- Et pourquoi ça , Lieutenant, j’n’ai rien fait d’illégal ma foi ! j’ai juste quelques cochons et un champ de maïs qui pousse tranquillou…

Eh bien, c’est ce que nous allons voir, mais en fait, nous cherchons un homme qui rôde dans les parages et qui a enlevé un bébé. Vous n’auriez pas vu cette personne, connaissez vous une femme qui pourrait être sa complice et la nourrice de cet enfant ?
Laissez nous entrer je vous prie,il n’y en a pas pour très longtemps !

-Ma foi, j’nai point le choix
dit l’homme tout en laissant passer les policiers.

Brad, vas y , par ce côté, moi, je vais dans les autres pièces.
Bonsoir madame, excusez le dérangement.


Une femme était entrain de débarrasser la table… Val passa à côté en souriant et jeta un œil à la soupière… elle sentit son ventre se tordre et celui-ci fit un bruit distinctif…


Hum, excusez moi.. cela fait des heures que nous fouillons la contrée, nous ne nous sommes pas arrêtés depuis ce matin, et nous n’avons pas mangé..

La femme la regarda étrangement, mais avec un petit air de compassion.

Val partit regarder dans les pièces.. mais que pouvait il y avoir ? Elle revint au même moment que Brad, et dans le même état, bredouille , affamé et fatigué.


Bon, très bien, nous n’avons rien vu de suspect., nous allons partir, et vous n’avez rien vu non plus… . Excusez nous du dérangement. Vous savez, un bébé enlevé à sa mère, c’est insupportable !

La femme l’écoutait avec attention... et prit la parole :

- Oh, mais je pense bien, c’est une honte oui ! pov ptit bout d’chou, que va-t-il faire avec ?
Savez, moé , j’aimerai ben un tiot.. mais ça vient pas..
Eh, les policiers, attendez voir, z’allez pas partir comme ça ! assoyez vous donc, 5 minutes …y m’reste un peu de soupe aux choux avec queque morceaux de porc…ça vous dirait ?


Je vous remercie bien ma brave, c’est aimable de votre part… Val regarda Brad qui ouvrait grand les yeux.. euh, oui, nous allons prendre un peu de votre soupe … je crois que ça nous fera le plus grand bien.

- Et pis, si vous voulez, vous pouvez vous reposez dans la grange à côté.. vous n’allez pas a ct’heure courir les chemins ; en plus y pleut des cordes dehors !


Val , se savait que faire.. elle se sentait si fatiguée.. , mais était ce raisonnable d’accepter ? Elle regarda son sergent pour lui demander son avis …


Bradwarden a écrit:
[Ferme sur la route de Murat]

Son lieutenant le regardait depuis un petit moment. Bradwarden réfléchit sérieusement un moment. Ils avaient marché toute la journée et avaient dépensé beaucoup de leur énergie. Rien ne servait de rentrer tout de suite auprès d'Alcyone pour lui annoncer qu'ils étaient bredouille...

Ca me semble être une bonne idée de rester un moment Lieutenant...

Ils s'attablèrent donc et commencèrent à manger. Brad engloutissait plus qu'il ne mangeait tellement il était affamé...Puis il sentit une fois encore le regard noir de Valériane se poser sur lui et il ralentit le rythme...
A la fin du repas, le paysan se leva et ramena une bouteille de prune sur la table.

Bah com'on a des invité ca m'semble bin être l'occasion rêvée d'boire un peu de gnôle...

sa femme lui répondit :
Bah d'toute facon, pour toa, toutes les occasions sont bonnes pour boire...

Le paysan remplit trois verres pour commencer mais Brad hésita un moment avant de prendre le sien...
Il intérrogea son lieutenant du regard et glissa quelques mots:
Juste un petit pour la route...

Pour toute réponse, Valériane prit le sien, dit un "santé!" et vida son verre d'un trait.
Sans se faire prier, le paysan et Brad firent de même...

Le paysan ajouta:
Z'êtes un sacré boud'femme pour un lieutenant...

Brad ajouta:
Ahlala, si vous saviez... puis se mit à rire.

La femme du paysan lui répondit également:
ohh tais toi don pov'maladroit, on dit pas c'genre de chose à une dame!

Ils continuèrent ainsi à boire un moment puis allèrent se coucher là où leurs hôtes d'un soir le leur montrèrent.
La nuit ne fut pas très longue car Bradwarden fut réveillé aux aurores par son lieutenant. Enfin, un peu après car même pour elle le réveil fut difficile avec un petit mal de tête et un gout de prune persistant...

On est en retard Sergent alors on s'active!!

Brad prit sa tête entre ses mains puis se frotta les yeux:
Pas la peine de hurler lieutenant!
Et puis on s'actie, on s'active...elle n'avait que ces mots à la bouche depuis quelques jours mais il n'en dit pas un mot et se contenta d'obéir.

Après avoir remercié leurs hôtes et leur avoir donné quelques écus (qu'ils acceptèrent après que nous ayons insister), Ils reprirent la route à vive allure afin d'aller retrouver Alcyone pour une nouvelle journée de recherches.

[pendant ce temps... Garnison de Ventadour - Bureau de la Gouv]

L'ombre d'une ombre, ce qu'il restait de la gouv pour le moment. Plantée à sa fenêtre sans savoir quoi faire, les soldats allaient et venaient. Elle avait demandé à ce qu'ils se déplcent toujours par 5 dorénavant. Pas question qu'un autre blessé vienne encombrer les infirmeries.

Elle restait là, n'écoutant que peu Lourd et Shiska qui venaient de temps à autre donner des nouvelles des patrouilles faites aux alentours de Venta. Regardant par la fenêtre sans voir.



vallériane a écrit:
[près d'une ferme ]

Soudain Valériane sursauta en entendant le chant d’un coq… elle ouvrit les yeux difficilement.. regarda autour d’elle…
une grange, un matelas posé à terre.. tiens , un sergent ! Question Exclamation
Mais oui, Brad dormait à côté , du sommeil du juste… puis elle se souvint ce qu’elle faisait là. Shocked

Le sergent et elle avaient passé la soirée chez les paysans chez qui ils venaient pour rechercher le bébé enlevé par Tarrelian. Ces braves gens avaient été accueillants, leur avaient offert le souper et le gîte. Le sergent avait bien mangé, et il semble bien qu’ils avaient aussi bu un peu de prune Razz … hum.. c’est ça alors, ce mal de crâne ? Evil or Very Mad

Bon, c’est pas tout ça, on doit rejoindre le Prévôt !

Val mit sa main sur l’épaule de Brad et le secoua :

Brad, Brad, réveille toi, il est temps de partir ! On est en retard Sergent, alors, on s’active ! Twisted Evil

Brad ouvrit les yeux lentement… grimaçant sous les paroles de son Lieutenant Mad

Pas la peine de hurler lieutenant!

Il se leva avec un peu de mal, puis voyant que le Lieutenant faisait déjà les cent pas dehors, il la rejoignit aussitôt.
Ils sortirent de la ferme, remercièrent leurs hotes qui partaient pour les champs et filèrent en direction de la demeure du Prévôt, à Saint Anne

_________________


Dernière édition par le Lun 07 Jan 2008, 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Mer 26 Déc 2007, 21:50

tarrelian a écrit:
[Trois jours après l'enlévement de l'enfant, Saint Anne...]

Un homme s’avançait vers le domaine, marchant sans précaution dans les flaques abondantes sur ce petit chemin de terre, la capuche rabattue, le col serré autour du cou
La forme fantomatique des charmes, frênes et autre châtaigniers dansaient sous la lueur blafarde d’une nuit agitée, le vent prenant une voix lugubres en s’engouffrant parmi les branches vidée de leur feuilles par un automne implacable

Il avait un but…Et bientôt il toucherait ce qu’il était venu chercher.

Une lourde porte en fer forgé se dressa devant lui, Tentative ridicule de stopper l'inéluctable...
Sans trop se soucier, il la poussa dans un grincement qui convenait parfaitement avec l’ambiance général, rien ni personne ne l’arrêterais de toute façon, l’épée qui pendait à son coté n’était là que pour prévenir tout imprudent qui oserait se dresser face a lui…Mais il n’y aurait pas de sommation.

Ses pas crissèrent dans l’allée, ses bottes s’enfonçant quelques peu dans le gravier tendre qui menait à la demeure.

Il s’arrêta au beau milieu de l’allée.
Une chambre était éclairée à l’étage…C’était là qu’il se rendait.

Un éclair illumina la scène, éclairant un visage ruisselant d’eau, et toute cette eau ne provenait pas que de la pluie…

Il rabattit son capuchon, fermant les yeux comme la pluie trouvait maintenant le chemin de ses cheveux, de son front.
Respirant à plein poumon, l’air froid lui brûla la poitrine, mais pas assez pour éteindre ce feu intérieur.

Le porche n'était plus qu'à quelques mètres, une bougie luttant vaillament dans une lanterne pour ne pas chavirer et continuer à éclairer l'entrée.

Lentement, il monta une à une les marches menant au pérron, il sourit malgé lui, malgré la situation...Il avait toujours cru qu'il descendrais pour affronter son destin...

Il prit le heurtoir, et par trois fois l'abattit, Le son se repercuta tel le glas dans toute la maison...

Il ne fallu pas longtemps pour distinguer un rai de lumière s'echappant de sous la lourde porte de chêne
La petite trappe grillagée s'ouvrit, et c'est une voix chevrotante, cassée qui s'adressa à lui


Que veut un voyageur à cette heure de la nuit?


L'homme se sentait fort derriere l'épaisseur du bois, se croyant a l'abri, se permettant de le toiser...
Il payerais pour ça...Mais d'abord, il devait lui ouvrir la porte


Bonsoir, veuillez excuser mon arrivée tardive, mais j'ai un besoin urgent de voir votre maitresse et ma prévôt
J'ai un message de la plus haute importance a lui délivrer


Il entendit le loquet coullisser et les gonds gémir comme la porte s'ouvrait pour le laisser pénétrer
Il fit un pas dans l'entrée, posant sa main sur la porte pour l'ouvrir plus rapidement et fermement

Le vieil homme fut surpris et tenta de baragouiner quelques mots..


Vous pouvez attendre ici, je vais préve...


Tarrelian le bouscula sans ménagement, sans le laisser le temps de finir sa phrase
Le vieillard d'abord déstabilisé commis son unique erreur...L'attraper par le bras...


Mais enfin pour qui vous prenez v...

Tarrelian le regard mauvais fit volte face, tirant sur son bras violement pour se degager de l'etreinte de l'intendant
De l'autre main il le saisit par le col


Je vais m'annoncer moi même...

Son poing partit s'abbatre sur la machoire du vieille homme, le sonnant presqu'immédiatement...ou le tuant Tarrelian ne s'en souciait guère... Il n'était pas venu pour lui de toute manière...

Il laissa le corps flasque et sans réaction de l'homme glisser au sol, sans même le retenir pour que sa tête nherte pas trop violement le sol à l'impact...

Il regarda un instant l'imposant escalier qui se dressait devant lui, cette boule au fond de l'estomac... En haut se trouvait sa redemption... Son éternel tourment...

Il gravit les marches, inéxorablement jusqu'au pallier, ses pas resonnant dans une maison bien vide, le froid montant avec lui, comme le corps de l'intendant, toujours dans l'embrasure de la porte, l'empechait de se refermer.

Son coeur battit la chamade quand il posa sa main sur la poignée de la porte de la chambre d'Alcyone
Il ferma les yeux, des centaines d'images d'elle lui revenait comme il poussait la porte....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Ven 04 Jan 2008, 18:41

Alcyone_ a écrit:
Morne journée… Encore une… Passée entre les recherches d’Alessandro, quelques affaires courantes, qui ne l’intéressaient même plus, et une brêve visite à Mac. Elle n’osait plus regarder Bess dans les yeux, elle lui avait promis de retrouver son fils et s’en avérait incapable… Elle osait à peine regarder sa filleule Valeriane dans les yeux, elle qui était supposée être un exemple… Et Mac…

La pluie qui battait sur les fenêtres ajoutait à cette ambiance lourde. Rien que sur le chemin qui menait de chez Mac jusqu’ici, elle avait été trempée. Sur un ton glacial, elle avait ordonné à Benoît, le vieil intendant, d’allumer un feu dans l’âtre de sa chambre. Il ne devait plus la reconnaître, la Dame de Sainte Anne. Un peu intimidée au début, plutôt gentille, qui s’excusait presque d’assigner des tâches à son personnel. Mais il devait se passer quelque chose qui le dépassait. Peu importait. Il s’était exécuté et un feu vif et salvateur crépitait dans la chambre d’Alcyone. Elle avait ôté ses vêtements trempés pour enfiler la première chose qui lui tomba sous la main, une robe simple en lin. Malgré la chaleur qui régnait désormais dans la pièce, le prévôt ne parvenait pas à se réchauffer. Elle grelottait, ses cheveux mouillés n’arrangeaient rien à l’affaire, mais elle n’en avait cure. A quoi bon ? Les yeux rougis par les larmes qu’elle n’avait cessé de verser inutilement ces trois derniers jours, elle observait les flammes dans la cheminée, hypnotisée par leur danse, tentant de ne penser à rien. La moindre de ses réflexions la ramenait à ses mensonges, à sa culpabilité… à cette lettre que Tarrelian lui avait écrite et qui avait été le point de départ de tout… Le parchemin, qu’elle avait déposé sur la commode, était d’ailleurs dans un piètre état, usée par les relectures successives.

Combien de fois avait-elle failli jeter cette maudite lettre au feu, en être débarrassée une bonne fois pour toutes ? Le feu avait de ces vertus purificatrices telles qu’on y envoyait bien les sorcières de tous horizons. Alors cette missive… Si seulement il existait un moyen de l’ignorer. Ou mieux… revenir en arrière… Les choses ne changeraient peut-être pas fondamentalement, on ne contrôle pas ses sentiments, mais au moins, elle aurait ouvert les yeux… elle aurait su et aurait pu anticiper, prévenir ce déchaînement de violence dont il avait fait preuve… Lui éviter de basculer dans cette folie… ou , l’en ramener avant qu’il ne soit trop tard…

Mais n’était-il pas trop tard ?

Pour elle comme pour lui, d’ailleurs. Elle avait le sentiment d’avoir l’âme aussi noire que la sienne, endossant la responsabilité de la disparition d’Alessandro et l’agression de Bess et de Smortrios aussi sûrement que si c’était elle qui les avaient menées.

Et ce foutu feu qui la réchauffait à peine… Elle en détourna enfin le regard, après un long moment passé à le contempler. Réfléchir… Quels seraient les prochains endroits à fouiller, où pouvait-il se cacher… Machinalement, en élaborant le programme du lendemain dans sa tête, elle s’assit, prit sa brosse à cheveux et entreprit de démêler sa tignasse. Sûrement pas par coquetterie – peu lui importait son reflet dans le miroir, elle osait à peine s’y regarder ces temps-ci – mais par esprit pratique, pour ne pas avoir à s’en préoccuper lors des recherches.

Un bruit derrière elle, la porte qui s’ouvrait. Soupir exaspéré. Benoît n’avait-il jamais appris à frapper aux portes ?! Elle n’était pas visible, en plus de tout ! Elle se retourna, prête à le sermonner sur un ton sec… mais elle ne put que se figer, bouche bée de surprise... Lui ici ?! Mais était-ce bien lui? Son visage ne reflétait rien d'autre qu’une grande lassitude… Il semblait impassible, comme résigné, ses traits étaient marqués, sans doute par la fatigue de nuits sans sommeil... L’eau ruisselait de ses longs cheveux noirs et de ses vêtements… Où était-il, son ami? Les paroles de Bess lui revinrent en mémoire, la violence de son agresseur, la façon dont il l'a frappée, ses bleus qu’elle lui a montrés... Elle entendit la voix de son amie, catégorique et sèche, lui dire que le Tarrelian qu’elle connaissait était bel et bien mort et qu’elle ferait mieux de l’accepter. Dans un réflexe, elle se leva en renversant sa chaise et tâtonna nerveusement à la recherche de son épée, posée à ses côtés, incapable de le quitter des yeux... Le contact avec son arme la rassura... Elle la saisit et la pointa vers lui, le mettant en joue en s’avançant de quelques pas. Le cœur battant à tout rompre, mélange de surprise, de peur, d’incertitudes… et de remords.

Mille questions lui passèrent par l’esprit, notamment quant au bébé, s’il était toujours vivant, où il était, pourquoi il était là, comment il était entré… Mais la première et seule chose qu’elle parvint à ânonner, face à lui, ce fut


- Pourquoi ? Pourquoi de cette façon ? Ta famille …

Le reste des mots s’évanouit dans sa gorge qui se serra. Elle voulait lui hurler tant de choses, lui reprocher tout ce qu’elle portait comme torts, lui crier qu’il avait tout gâché, tout jeté aux orties, tout piétiné… de sa famille à ses amitiés, en passant par toutes les valeurs qu’ils défendaient ensemble, autrefois…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Ven 04 Jan 2008, 18:45

tarrelian a écrit:
Une bouffée d'air chaud l'acceuillit, le crépitement d'un feu de bois fut d'abord le seul écho qu'il reçut à son entrée, suivit du grincement d'une chaise... Et ce regard si froid...

Elle était là...Assise, si simple dans sa petite robe blanche, si triste les épaules voutées... Il ne put nier que son coeur se serra...Mais il était là pour autre chose...

La chaise bascula comme la jeune femme se releva trop rapidement pour paraitre sereine...Elle se saisit d'une épée, il la regarda faire, presque résigné...Finalement elle allait lui faciliter la tache...Il pénétra dans la pièce...


Un pas...Elle essaya de s'adresser à lui... Inutile...

Un deuxième...Il put lire toute la rage, toute la tritesse contenue dans ses yeux vert...Difficile...

Le troisième...La pointe de l'épée contre son torse...Futile...

Il ne cessa pas de la fixer dans les yeux, toujours sans un mot, sans une explication à ses suppliques, lui refusant tout début de d'explication, la laissant errer dans les même ténébres qui l'entouraient à chaque instant, qui étaient devenues quotidienne...Mais bientot tout cela serait finit...
Lentement sa main vint ensérer la lame froide qui pointait son coeur...


Il a cessé de battre...tu devrais le savoir non...Toujours lentement, mais fermement, le taillant entrant légèrement dans sa chair, il écarta la lame de lui...Plus tard...Tu en auras l'occasion...

Oh oui...ce temps viendra... Mais c'est ton sang qui souilleras ce sol...emmenant avec lui ma propre souillure...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Ven 04 Jan 2008, 18:46

Alcyone_ a écrit:
Son regard brun la transperçait autant que son silence. L’espace d’un instant, elle voulut se révolter contre ça, contre ce mutisme insupportable, cette torture qu’il lui imposait, qu’il s’imposait à lui-même… Mais avant qu’elle ait pu se reprendre, il rompit cet assourdissant silence.

- Il a cessé de battre...tu devrais le savoir non...
Plus tard...Tu en auras l'occasion...


Son geste l’ébranla à un point tel qu’elle fit un pas en arrière. Tout s’était pourtant passé lentement, calmement, mais elle n’avait pas trouvé la force de maintenir sa lame sur la poitrine de Tarrelian. Comment pouvait-il rester si froid, si indifférent ??? Non, elle refusait pourtant de croire qu’il n’y avait plus de cœur dans cette poitrine…

Ses yeux quittèrent les siens un instant. Elle vit quelques gouttes de sang perler de sa main fermée sur sa lame et couler le long de celle-ci. A cet instant, elle su. Elle en vacilla l’espace d’une fraction de seconde. Ne pas lui montrer… Ca serait une erreur… Il ne fallait pas qu’il voie, qu’il devine qu’elle ne pourrait rien faire contre lui… Certainement pas lui planter une épée dans le corps… Elle ne parvenait décidément pas à voir le monstre en lui, même s’il venait de la terrifier. D’autres images se surimprimaient.

Alors elle releva le regard vers lui et le teinta d’une lueur de défi, de même que sa voix, pour masquer la peur qui la tenaillait. Comme le calme avant la tempête…


- Et maintenant ? Tu vas faire quoi ? Me passer à tabac, comme Bess ? Tu ne le feras pas… Dis-moi où est Alessandro…

Pourquoi était-il là ? De quoi serait-il capable ? Elle ferma son esprit à cette question. Le bébé… elle se concentra là-dessus. Quoi qu’il se passe, il fallait qu’il lui dise où il était…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Ven 04 Jan 2008, 18:46

tarrelian a écrit:
Sa main lui brulait, s'il ne lachait pas la coupure pourrait être profonde... Mais il ne pouvait se permettre de perdre ce duel... Pas une défaite de plus face à elle...

Le regard d'Alcyone sondait le sien, dure et determiné... Il eut du mal à le soutenir...A l'affronter

L'épée de la dame ne l'empechant plus de faire un pas de plus, il se porta au devant de la jeune femme, leur corps à quelques centimètre l'un de l'autre, son poignet forçant Alcyone à tenir son épée le long de son corps, pointée vers le bas
Il pouvait sentir le souffle de la jeune femme venir s'écouler le long de son visage, s'accrocher à ses levres pour disparaitre...Instant fugace d'un moment telllement désiré...

Lentement, il libéra sa main de la morsure acérée de la lame, la remontant doucement jusqu'au poignet d'Alcyone, effleurant d'abord ses doigts délicat, laissant courrir sa paume sur le dos de la main de la jeune femme dans un geste presque sensuel... Le calme avait envahi la pièce...Un moment de sérénité au milieu du chaos...

Puis soudain... La tempête revint...

Elle n'eut pas l'occasion de crier de surprise ni même de douleur...
Il saisit rapidement le poignet d'Alcyone et le tordit violement, il n'eut aucun mal à lui faire lacher prise, et c'est dans un tintement sonore que l'épée finement ouvragée s'écrasa au sol
Dans le même temps son autre main la saisit par l'épaule, l'ammenant à lui brusquement, déchirant la vaporeuse manche de sa robe...


Te battre... non... je n'ai pas de temps à perdre en futilité...
Quant à l'enfant... Il est mien à présent... Dis toi qu'il n'a jamais existé...Je lui ai offert une deuxième naissance...


son sang chaud coulait le long de la main du prévôt, sa poigne se faisait plus ferme, comme ses ongles s'enfonçait dans l'épaule d'Alcyone...
Son regard avait changé, illuminé d'une flamme démente...Emplie d'une soif de sang...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Ven 04 Jan 2008, 18:47

Alcyone_ a écrit:
De la douceur… Presque de la tendresse dans son geste quand sa main frôla la sienne pour glisser vers son poignet et s’y poser. A tel point qu’elle eut l’illusion une seconde qu’il allait capituler, laisser les ténèbres loin derrière lui, revenir à lui. Oui, l’espace d’une seconde, elle avait à nouveau l’ami à qui elle aurait confié sa vie devant elle. Blessé, mais là. Tout allait s’arranger… Tout allait être effacé… Il était calme, elle reprenait confiance…

Puis une douleur fulgurante la ramena brusquement à la réalité… Elle se retrouva désarmée, si tant est qu’elle ne l’était pas déjà… Son épaule aussi s’enflamma alors qu’il refermait toujours plus sa main dessus… Surprise d’abord, puis résignée, elle s’adressa à lui dans un souffle.


- Fais ce que tu veux… je n’ai plus d’importance… Rends son bébé à Bess, c’est tout ce que je te demande, il ne sera jamais à toi…

Puis tout bascula en un clin d’œil. A quelques centimètres de lui, elle sentit ce qu’il animait, cette fièvre que seule un mélange de rage et de désespoir conférait… Elle lut dans son regard ce qu’il était venu faire… Se débarrasser de ce qui le tourmentait, éliminer son problème, laver par le sang ce mal-être…

Si le visage de la Mort avait les traits de Tarrelian, au moins avait-elle cette consolation que c’étaient ceux d’un être cher…

Mais ça ne pouvait pas s’arrêter là… Si elle était incapable de lui faire du mal, il y eut néanmoins une sorte d’instinct de survie qui lui hurla de se défendre. Mettre de côté les sentiments, l’amitié, ignorer son visage. Voir en lui un ennemi, rien qu’un ennemi, comme tous les autres, ceux qu’elle méprisait…Voilà ce que lui criait cet instinct… Sa violence à lui la gagna… Dans un réflexe presqu’inconscient, elle lança son genou dans l’espoir de l’atteindre à l’entrejambe. Dans le même mouvement, elle ramena sa main libre au niveau de son torse pour le repousser. Elle avait sans doute visé juste avec son genou, mais peut-être pas assez fort…son coup eut pour effet de lui arracher un cri et un mouvement de surprise… Il lâcha son épaule, y laissant des zébrures ensanglantées, et recula d’un pas en se recroquevillant sous l’effet de la douleur, mais il ne l’avait lâchée que d’un côté… Sa poigne se resserra sur l’autre bras d’Alcyone. Se dégager, ramasser son épée… De toutes ses forces, elle essaya de libérer son poignet droit, elle comptait sur le sang poisseux qui coulait toujours de la main de Tarrelian pour rendre sa prise glissante… Mais il était plus fort qu’elle… et sans doute rendu plus furieux par son geste. Elle recula encore, tordant son poignet désespérément pour se libérer avant qu’il ne reprenne totalement possession de ses moyens…


- LACHE-MOI !!!

Une gifle partit… Dépit et rage de ne pouvoir se soustraire à sa poigne… Haine soudaine de ce qu’il était devenu… Le faire souffrir comme elle souffrait…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Ven 04 Jan 2008, 18:52

tarrelian a écrit:
Espèce de trainée…

Il s’était recourbé sous la douleur fulgurante, avait du lâcher sa proie.
Il ne la tenait plus que par le poignet, qu’elle s’échinait à tenter de libérer, ce qui finit par arriver quand il prit de plein fouet la gifle de son ancien prévôt…

Plus hébété et surpris que repoussé, il ne réagit pas dans un premier temps…
Il était si sur de lui avant de pénétrer dans cette chambre… il n’avait qu’à lui enfoncer sa lame dans le ventre et tout serait finit…
Il y avait bien ses yeux vert qui avait tenté de l’en empêcher… ses paroles qui voulais percer son indifférence…
Mais en finalité c’est l’instinct qui prit le dessus et qui permit à la dame de Saint Anne de se libérer de son étreinte…

Le bruit de la claque avait stoppé le temps, il se regardèrent un moment, sans bouger ni parler, respirant à peine… se pourrait il que…

Non… Elle ne se jouerait pas de lui… Elle avait feint la reddition pour mieux le tromper une fois de plus…

Ses poings se serrèrent, il y avait tant de chose à lui hurler au visage, mais il n’avait déjà pu les coucher par écrit…

La rage reprit le dessus…Et c’est le revers de sa main qui atteignit la pommette d’Alcyone.
La jeune femme en fut ébranlée… Mais sans attendre, Tarrelian la saisit par les épaules et la plaqua au mur.

Il attrapa les poignets d’Alcyone et les maintenait au dessus de sa tête d’une main d’acier, son avant bras coinça la gorge de la jeune femme.
Il approcha son visage à quelques centimètres du sien…


Maintenant dis moi pourquoi…Dis le moi avant que tout ne se termine…Avant ma libération…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Ven 04 Jan 2008, 18:53

Alcyone_ a écrit:
Sitôt que sa main atteignit sa joue, elle resta figée, se retrouvant libre, mais à nouveau incapable de bouger… son instinct lui commandait de reprendre son épée, profiter de cet instant pour le transpercer, que ce soit son sang à lui qui coule. Mais la surprise qu’elle vit dans son regard après la gifle l’en empêcha… C’était le même regard qui lui avait glacé les sangs alors que Massaï venait de lui enfoncer son épée dans le corps…

Puis à nouveau il se déchaîna sans qu’elle puisse s’y opposer, surprise à son tour. Avant qu’elle ait pu porter la main à sa pommette qui s’enflamma sous l’effet du coup, il la fit reculer brusquement de plusieurs pas en la projettant contre le mur… Sa tête heurta violemment la paroi… Vertige, oreille qui bourdonnent… Mal partout... sa tête qui lui sembla exploser, sa joue, ses épaules… Ses poignets désormais prisonniers de l’étau impitoyable de ses mains. Perdue, elle était perdue, cette fois-ci. Elle en fut persuadée quand son bras vint partiellement l’étouffer. Il lui suffisait d’appuyer un peu, de tenir quelques secondes…


- Maintenant dis moi pourquoi…Dis le moi avant que tout ne se termine…Avant ma libération…

Le froid glacial issu du mur de pierres dans son dos la gagnait, s’insinuait en elle comme un prémisse de ce qui l’attendait… « Ta libération… ma libération… notre libération… »… Elle était résignée… pire… elle avait laissé tomber…
Mac... Elle n’aurait même pas le temps de lui dire quoi que ce soit, elle l’abandonnait comme ça…

Suffocant à moitié, elle fixa une dernière fois celui qui allait sans doute lui ôter la vie, qui la tenait entre ses mains.


- Je ne… sais pas… pourquoi… Tu as choisi… Mais c’est de ma faute… Pardonne-moi…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Ven 04 Jan 2008, 18:53

tarrelian a écrit:
Son visage était si prêt du sien…De nouveau ce sentiment, cette sensation…

Il pouvait lire tant de chose dans ces yeux d’un vert si profond, ce néant de jade prêt à le happer…
Toute cette détresse… La même qui le tenaillait ?

Il était arrivé confiant, sûr de ce qu’il devait accomplir pour se libérer, pour que son âme retrouve un semblant de calme…

Il l’avait à sa merci pourtant, il ne lui suffisait que de presser un peu plus…Elle était docile, se laissant faire, tel l’agneau sacrificiel...

Qu’est ce qui le retenait alors…Sûrement pas la peur, ni même le doute…
Ces dernières paroles peut être…

Tu as Choisi…

Non, il n’avait vraiment pas choisi, il était tellement plus simple pour lui de se cacher derrière de faux prétexte, De nier sa condition…

Oui, il avait choisi, au fond de lui cette voix qu’il avait toujours refoulée, ce désir…
Il la désirait… Et oui il allait choisir une voie…

Ne quittant pas les yeux d’Alcyone, il se pencha lentement vers elle et pris ses lèvres dans un baiser…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Ven 04 Jan 2008, 18:54

Alcyone_ a écrit:
Perdue… Mais ce ne fut pas la mort qui l’attendait, apparemment. Pas la mort froide et glacée à laquelle elle se croyait promise… Elle était persuadée qu’il ne lui restait que quelques secondes à vivre…

Alors qu’est ce que c’était que ce regard ? Ses yeux marrons exprimaient tout à coup l’inverse de ce qu’elle y avait lu plus tôt. A cette distance, dans ce moment d’accalmie, elle s’aperçut qu’ils étaient rougis… il avait dû pleurer tant… Il y avait du désarroi dans son regard… qui trouvait un écho dans le sien… Il hésitait… Perdu.

Alors pourquoi son étreinte s’était légèrement relâchée ? Qu’elle pouvait à nouveau respirer, sentir son souffle brûlant sur ses lèvres juste avant qu’il…

Alors qu’est ce que c’était que ce baiser ? Lentement, dans un geste étonnamment retenu qui contrastait avec sa poigne, ses lèvres se posèrent sur les siennes… Nulle effraction… c’était naturel.

C’était le pardon… le sien… Elle ne vivait plus, ou à moitié, depuis qu’il lui avait envoyé cette lettre. Il venait en quelque sorte de lui dire qu’il ne lui en voulait pas… et bien plus encore… Tant de choses dans ce baiser à peine appuyé, mais brûlant, tant de regrets, tant de soulagement, de désir… Sa tête et ses bras lui faisaient toujours mal, la désorientant, mais pas autant que le trouble qu’elle ressentait. Ô dieux… dire qu’elle aurait pu l’aimer. Qu’elle aurait peut-être dû. Rien ne serait arrivé, les enlèvements, Bess, la garnison, elle aurait pu l’éviter si elle n’avait pas eu les yeux fermés.

Et là, ils étaient tout à coup grands ouverts, sur lui, sur ce qui était en train de se passer, sur l’instant présent. Et lui, c’était à nouveau le Tarrelian qu’elle connaissait, ils étaient quelques semaines en arrière. Le garder, tout réparer, l’empêcher de tomber, le faire revenir à lui, à eux. Aussi, lorsqu’elle ressentit la pression de ses lèvres sur les siennes diminuer alors qu’il semblait vouloir mettre fin à cet étrange baiser, elle l’en empêcha. Vite, avant que le cauchemar reprenne, vite, avant que tout bascule à nouveau. Elle l’embrassa avec une certaine urgence…

Qu’importe ce qu’ils en diraient, qu’importe leur regard, ils n’auraient ni à savoir et encore moins à juger. Et Mac… Elle occulta ce pan de sa mémoire. L’éternel combat entre Eros et Thanatos, liés et pourtant opposés. Elle s’était abandonnée à la mort face à Tarrelian, elle s’abandonnait à son amour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Ven 04 Jan 2008, 18:56

tarrelian a écrit:
Surprise… Etonnement…Joie peut être…Elle accepta le baiser.
Il avait du affronter tant d’orage, salir autant son âme, pour ce simple contact.

La tête lui tourna un instant, il avait enfin osé, sans réfléchir, et là il réalisait tout doucement ce qu’il avait perdu… Tout ce qu’il n’aurait plus jamais l’occasion d’avoir…

Un mouvement de retrait…
Non… Ce sont les lèvres d’Alcyone qui s’accrochent aux siennes.
Lentement la main qui maintenait les poignets de la jeune femme desserre son étreinte…Glissa vers sa tête, caressant ses cheveux roux, toujours humide, délicatement ondulé, tombant en cascade sur la nuque de la jeune femme…
Son avant bras libera son cou de la compression qu’il lui faisait subir, ses doigts s’égarant à présent sur son épaule dénudée, vestige de leur affrontement, relique de ce qu’ils étaient il y a encore quelques instant…
Sa main chercha à tâtons celle d’Alcyone, emmêlant ses doigts dans les siens.

Oui…Le calme était revenu… tout cela pouvait il être aussi simple ? Ne sombrait il pas dans un gouffre encore plus profond que celui dont il venait d’émerger à l’instant…La chute, le réveil ne serait il pas pire ?

Il était venu pour la tuer, rayer jusqu'à son souvenir… Se laver de ses péchés dans le sang de celle qu’il avait toujours désiré

Etait il possible que ce simple baiser le rachète… Efface toute trace de noirceur de son âme ?
La haine était partie… avec elle son cortège de souffrance masquée…
Il était libre à cet instant, libre de l’aimer…

Le baiser se fit plus soutenu, plus passionné, comme il aurait du toujours l’être, il l’attira délicatement à lui, lui faisant quitter la froideur du mur pour l’enlacer…
Il balaya d’un revers de la main une pile de parchemin qui trônait sur le bureau du prévôt, envoyant même valser une carafe en cristal au sol.
Le tintement du verre brisé résonna dans la pièce, puis le calme…Comme le passage d’une ère à l’autre…
Il assit Alcyone sur le rebord de la table, enserrant délicatement sa taille, faisant perdurer le baiser, laissant ses mains enfin découvrir le corps de celle qui n’avait jamais quitté ses pensées…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Lun 07 Jan 2008, 12:20

Alcyone_ a écrit:
Elle était à nouveau libre, il ne la retenait plus que par sa douceur retrouvée, ses baisers. Et c’était largement suffisant… Enfin, cette culpabilité la quittait, enfin la paix revenait, effaçant tous les doutes, remplaçant les larmes de tristesse et de remords par des larmes d’espoir… Il n’avait jamais été ce monstre que Bess lui avait décrit, jamais été ce criminel… Il s’était perdu, elle l’avait retrouvé. Elle leur dirait, à tous !

Ses bras autour d’elle lui redonnaient la chaleur qu’elle croyait avoir perdu. Elle passa les siens autour de son cou, caressant sa nuque sous les cheveux noirs en bataille. Elle entendit à peine la carafe s’écraser au sol. Tarrelian la souleva doucement pour l’asseoir sur le bureau, elle le fit à son tour prisonnier de ses jambes.


Dis-moi… que… tout va… bien aller désormais…

Au risque de briser ce moment de calme, elle avait entrecoupé leur baiser de ces quelques mots… ils devaient sortir, elle voulait se rassurer…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Lun 07 Jan 2008, 12:21

tarrelian a écrit:
Plus rien n’avait d’importance, non plus rien
Tout ce qu’il avait été, ce qu’il avait pu faire dans une autre vie était derrière lui


Oui…Oui ça va aller…Tout est terminé…

Les baisers continuaient d’envahir leur peau…Il releva la tête en direction d’Alcyone, les yeux embués…

Demain…Oui demain nous irons chercher Alessandro…Ensemble…Il vas bien tu sais…

Il repris les lèvres de la jeune femme, ne voulant plus perdre un seul instant, entrecoupant sa progression vers le cou délicat d’Alcyone de quelques paroles encore…vider son âme…

Il est… A la cabane... Des…Rochetaux…Les…bûcherons…Au nord…

Un poids de plus enlevé…Grâce à Elle…La nuit était à eux…Et ne serait pas encombrée de remords, ni de regrets… Seulement de l’amour de deux êtres…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Lun 07 Jan 2008, 12:21

vallériane a écrit:
[ au petit matin]

La demeure de Dame Alcyone n’était plus très loin… Le sergent Bradwarden et le Lieutenant Valériane quittaient une ferme sur la route de Murat. Leurs recherches avaient été infructueuses et ce matin, ils devaient faire le point avec le Prévôt.

Ils marchaient d’un bon pas… le jour était à peine levé.. ; Nul bruit aux alentours….

C’était calme… trop peut être.. ils passèrent le porche et montèrent le péron… de loin , Val vit que la lourde porte était entrouverte… quoi ? quel est cet intendant qui laisse tout grand ouvert ? !

Le sergent Brad commence à se méfier, Val met la main sur son épée.. elle monte les marches jusqu’à la porte en chêne. Quelque chose l’empêche de l’ouvrir.. Alors que Brad la pousse de toutes ses forces, on entendit un gémissement …


Aaaaiiiiiiiiiiieeeeeeee , ma tête , qui va là encore ?

Quoi ? qui êtes vous, ah, vous êtes euh , .. vous êtes l’intendant d’Alcyone ?


Val regarde le vieil homme qui est en train de se frotter la mâchoire et la tête …Ouh la la la , oui, je suis l’intendant, c’est moi, Benoît , dit l’homme qui a peine à se relever

Val l’aide à se mettre debout…


Mais que s’est il passé ? dit elle en regardant la maison d'un air inquiet; qui est là ? qui est venu, qui vous a frappé ?? répondez ! c’est quand même pas…

Sais pas moi, j’ai rien vu, un homme avec une capuche, pas vu son visage…


Val a compris, elle lâche le pauvre homme qui manque de tomber… et crie à Brad :

BRAD, il est là, Tarrelian est là… c’est pas possible… personne n’a rien vu, et moi… bon sang ! je dormais... mais quelle idiote de l'avoir laissée seule ! Allez, on y va Brad, vite, j'espère qu'il n' a pas fait de mal à Alcyone, sinon, je ne donne pas chère de sa peau
Puis Val s’arrête,
Euh, Attends Brad.. on va plutôt essayer de l'avoir par surprise, mais vite quand même !

Brad qui s’était élancé vers la porte d’entrée s’arrêta net… (faudrait savoir… vite mais en silence.. pas facile )

Ils montèrent tous les deux les escaliers sur la pointe des pieds… mais une marche grinça sous le pied de Valériane…
AH zut… puis son épée frôla le mur légèrement… mais c’est pas vrai.. je suis maudite ou quoi ?

Ils arrivèrent enfin sur le palier … plusieurs portes… la quelle est ce ? Elle tendit l’oreille , tenta de percevoir le moindre mouvement… rien… peut être celle-ci... elle mit la main sur une poignée de porte...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Lun 07 Jan 2008, 12:21

tarrelian a écrit:
La lueur matinale commença à poindre a travers les minces rideaux, baignant la pièce d’une clarté laiteuse, presque féerique.
Tarrelian ouvrit doucement les yeux, S’habituant lentement à l’endroit…
Il était allongé dans le lit, le mince drap couvrant son torse.
Tournant la tête sur le coté, il put La voir…

Elle dormait toujours, ses cheveux étalés autour d’elle sur l’oreiller…
Les traits détendus, on pouvait presque même apercevoir un doux sourire sur ses lèvres
Elle avait l’air si paisible, respirant lentement, sa poitrine soulevant à intervalle régulier le délicat tissus qui la recouvrait.

Il prit appui sur le coude, se tournant complètement vers elle, l’admirant, découvrant chaque courbes de son corps.
Il laissa ses doigts courir sur son épaule dénudée, blanche et à la peau si délicate

La rage était partie… Il se sentait calme et détendu…Confiant en l’avenir…A ses cotés.

Soudain un léger bruit dans le couloir, non loin de la porte… L’intendant ?…
Il n’y avait pas été de main morte avec cet homme… Il devrait s’expliquer de cela aussi avec Alcyone…Mais tout allait mieux…Il sourit
Ils allaient partir chercher l’enfant ensemble, le rendre à sa mère et tout irait bien…

Prenant garde à ne pas réveiller la jeune femme, il glissa hors du lit, et enfila bien vite ses braies posées sur une chaise non loin du lit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Lun 07 Jan 2008, 12:22

Alcyone_ a écrit:
Du bruit. Alcyone ouvrit les yeux sur ce matin comme on se réveille après une soirée un peu trop arrosée. Encore engourdie par le sommeil si tranquille qu’elle avait connu, il lui fallut quelques secondes pour réaliser. Elle sourit à l’homme à qui elle s’était donnée cette nuit…

Tarrelian… qu’avait-elle fait ??? L’expression de son visage changea. Mélange d’angoisse et de gêne… Elle se rendit brusquement compte de tout ce que cela impliquait… Elle avait trahi Mac… Trahi l’homme qu’elle aimait… Peu importe que ses raisons soient bonnes ou mauvaises, qu’est ce qui pouvait justifier ça ? Ce qui lui avait semblé défendable, naturel même, dans l’état de détresse dans lequel elle était la veille, ne l’était soudain plus tant que ça. Mac… elle allait le perdre, comme elle s’était perdue. Elle, le prévôt, et lui, ravisseur, brigand, violent… Pourtant, quelque chose avait changé en lui. Son visage n’était plus sombre, ni déformé par cette sorte de folie mêlée de souffrance, elle en était intriguée, heureuse… Mais le prix serait lourd à payer… Réfléchir… en parler… puis agir…

Mais le bruit dans le couloir ne lui permit pas de pousser plus loin la réflexion. Evitant maintenant le regard de Tarrelian, elle se leva précipitamment et enfila sa robe déchirée à défaut d’en avoir une autre sous la main, tout en se dirigeant vers la porte. Benoît devait déjà s’activer dans la demeure.

Elle ouvrit la porte et se retrouva nez à nez avec son amie et filleule… Bouche bée de surprise, elle eut un mouvement de recul. Qu’allait-elle penser ? Que pouvait-elle dire à Valeriane ? Que pouvait elle faire ? Pas grand-chose…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Lun 07 Jan 2008, 12:22

vallériane a écrit:
Au moment où Val allait tourner la poignée de la porte, celle-ci s’ouvrit… elle vit alors Alcyone, l’air surpris et gêné, elle avait le visage de quelqu’un qui venait de se lever.. elle remarqua sa robe déchirée… mais d’un seul coup d’œil, elle vit qu’Alcyone n’était pas blessée..

Alcyone, Ah, tu es là ?Tu n’as rien ? ça va ? j’ai tellement eu peur en voyant ton intendant assommé, j’ai cru qu’il t’était arrivé quelque chose… dis moi, que se passe t’il ici, Tarrelian est venu ?

Tout en parlant, Val poussa la porte qu’Alcyone essayait de retenir…

Mais laisse moi entrer enfin.. tu dis rien, qu’y a-t-il .. il est encore …là...?? ... OH ! Mais.. il.. Shocked .... sacrebleu ! Evil or Very Mad

A ce ces mots, Valériane , maintenant au milieu de la chambre découvrit Tarrelian dans un coin de celle-ci, essayant de se dissimuler, il était torse nu, hum, bel homme en fait..et Val vit le lit défait.... Shocked
Elle se retourna le regard furieux vers Alcyone, cherchant dans son regard une explication… mais Alcyone balbutiait quelque chose d’inaudible... Embarassed ..
Val haussa le ton :


QUOI ? ça veut dire quoi ALcyone, ne me dis pas que toi et ce brigand ??tu.. tu... as fait ça ???? ALCY !! je te parle, réponds moi !

Son regard allait d’Alcyone à Tarrelian, de Tarrelian au lit.. C’était assez clair pourtant !
Le cerveau de valériane bouillonnait, essayait de résumer la situation à vitesse grand V,pas le temps de discuter,pour le moment ,il fallait se saisir de Tarrelian, on s’expliquerait après.Alcyone, sa marraine,celle en qui elle croyait,en qui elle avait une confiance absolue,qu'elle admirait,qu'elle prenait pour exemple.. c'était un vrai cauchemar...
Pendant ce laps de temps,pourtant court, Val vit Tarrelian, profitant de sa surprise, se saisir de son épée..
Elle jeta un regard de reproche et d’incompréhension à Alcyone, la poussa en arrière et cria à Brad

Vite Brad, saisissons le !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Lun 07 Jan 2008, 12:22

tarrelian a écrit:
Cela commença par un craquement…Là au fond de lui…
Il vit le visage d’Alcyone changer comme elle emrgeait de son sommeil…Moins paisible, blanche mais le pourpre aux joues…
Visiblement gênée…

La fissure s’agrandit comme elle se dirigeait vers la porte sans un mot, le regard fuyant
Que se passait il…

Soudain le gouffre s’ouvrit a nouveau…La porte s’ouvrit laissant apparaître Vallériane…Tarrelian avait eu l’occasion de la côtoyer du temps où il était lieutenant…Que venait faire ici la lieutenant de Rochechouart…

Alcyone s’écarta, toujours sans un mot…Le lieutenant, quant à elle pénétra dans la pièce, la main sur le pommeau, fusillant Tarrelian du regard…
Elle était venu pour lui…se pourrait il que…

OUI…Alcyone s’était joué de lui…
En un instant les ténèbres l’avaient rattrapé, avaient repris leur place au sein de ses entrailles…Lieu qu’elle n’avaient sûrement jamais quittés, seulement elles s’étaient tues pour mieux revenir…

Tout cela n’était donc qu’un piège, qu’une vile mascarade…
Comme il avait pu être stupide… Croire à une rédemption dans ses bras…

Il jeta un regard noir à Alcyone… S’il l’avais fixé plus longtemps on aurait peut être put voir de la tristesse, mas vite consumée par la haine du moment présent…

Soudain tout s’accélera…Vallériane hurla en direction du couloir, protégeant Alcyone de son corps…

Bordel…Ils étaient plusieurs…

Il vit le visage d’Alcyone se détourner de la scène…
Ainsi donc tout se terminerait ainsi…
Il saisit le fourreau de son arme sur le dossier de sa chaise et en tira l’épée…


Tu veut m’avoir…Alors viens me chercher…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Lun 07 Jan 2008, 12:22

vallériane a écrit:
A ces mots provocateurs Val s’avança vers Tarrelian qui la menaçait déjà avec son épée… Brad la suivait de près
Elle fit tomber son épée en direction de Tarrelian qui l’arrêta aussi sec avec la sienne .. ;
La poigne du brigand était plus forte que la sienne, et elle mit toute sa force pour lutter contre l’épée ennemie… elle sentit son cœur battre plus vite.. et des gouttes de sueur commençaient à perler sur son front..

Tarrelian, tu ne me fais pas peur, et tu ne t’en tireras pas comme ça..

Brad qui était sur le côté fit diversion et Tarrelian se retourna vers lui, laissant à Valériane un moment pour souffler

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Lun 07 Jan 2008, 12:23

Bradwarden a écrit:
Tout s'était accéléré depuis leur arrivée à la demeure d'Alcyone. Tout d'abord, la découverte de l'intendant inconscient devant l'entrée entrouverte les avait alertés. Fort heureusement, Valériane lui avait prêté une épée pour tout le temps que durerait cette affaire.
Il s'étai déjà entraîné mais n'avait jamais eu besoin de s'en servir.
Ils montèrent ensemble discrètement les esclaiers malgré quelques petits bruits produits involontairement et qui ne faisaient qu'augmenter leur stress.

Au moment où la porte s'ouvrit, ils tombèrent nez à nez avec Alcyone. Elle allait bien apparemment. Puis une discussion entre filleule et marraine s'engagea. Le ton monta lorsque la porte s'ouvrit... Brad était resté en retrait et ne voyait pas grand chose jusqu'à ce qu'il entende son lieutenant dire qu'il était encore là...
Il fut surpris et entra dans une sorte de torpeur dont il ne pouvait pas sortir. Il n'avait jamais pensé le retrouver ainsi, ici, dans ces conditions...

Vite Brad, saisissons le !

Cette phrase fut le déclencheur, il entra alors pour découvrir enfin le visage du tristement célèbre Tarrelian...
La première attaque fut lancée par Valériane. Bradwarden fut surpris de la violence de la frappe de taille lancée par son lieutenant mais celle-ci ne fendit pas le torse de leur ennemi. Tarrelian mit son épée en opposition et para l'attaque. un duel sengagea alors où le rapport de force penchait malheureusement en faveur de Tarrelian.

Brad devait aider son lieutenant.
Il se lanca, l'épée pointée vers Tarrelian, pointe en avant afin de porter un coup d'estoc et le transpercer. Ce coup fut esquivé sans grande peine interrompant le duel entre Tarrelian et Valériane, permettant à cette dernière de se reculer un peu et de reprendre son souffle.

Ca va Lieutenant?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Lun 07 Jan 2008, 12:24

tarrelian a écrit:
L’attaque ne se fit pas attendre, le glaive du lieutenant fendit l’air dans sa direction.
Une attaque basique, qu’il n’eut aucun mal a parer, la jeune femme ne frappant pas réellement pour tuer…
Il repoussa son attaque, appuyant son mouvement pour la forcer à reculer d’un pas.

Le dénommé Brad déboula dans la pièce moins d’une seconde après
Un homme costaud, l’épée au clair.

Tarrelian n’eut pas le temps de le détailler plus en avant qu’il dut s’ecarter pour éviter un trait puissant.
Il regarda l’homme le regard mauvais, faisant un pas de coté pour avoir ses deux adversaire dans son champs de vision…L’histoire était de plus en plus mal barrée…

Il se mit en garde face à l’homme, tenant son épée d’une main… Il sentit un mouvement du coté de la jeune femme…
Saisissant sa chance, il agrippa la chaise où était encore posée sa chemise et la lança en direction de la jeune femme dans le même mouvement

Sans se soucier de savoir s’il avait atteint sa cible ou pas, il se jeta sur l’homme


Laisse moi passer ou il t’en cuira

Le choc entre les deux lames fut brutal…aucun des deux hommes ne voulant ceder…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2417
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   Lun 07 Jan 2008, 12:24

vallériane a écrit:
Heureusement Brad avait plus de force et s’élança sur Tarreliane avec vigueur..
Val lui répondit vite fait


Oui, ça va, sergent, embroche le ! euh, non non, désarme le, je le veux vivant ! il doit nous dire où il a mis le bébé !

Mais Tarrelian était habitué aux combats, en même temps qu’il se battait avec Brad, il envoya une chaise en direction du Lieutenant.. qui perdit l’équilibre.. .elle s’étala par terre et se tordit la cheville.. Val grimaça et sortit un « aie » et quelques jurons à la suite..
toujours près de la porte Alcyone regardait le combat, elle semblait comme figée sur place..
A plat ventre, Val regarda Tarrelian qui dirigeait son épée sur Brad.. Profitant qu’il ne s’intéressait plus à elle, elle attrapa son pied, le tira vers elle pour le déséquilibrer ; celui-ci partit en arrière, mis sa main derrière pour s’appuyer contre le mur mais il perdit l’avantage sur Brad qui en profita…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Préparatifs et délivrances.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Préparatifs et délivrances.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» En route ... Les préparatifs.
» Préparatifs Top ten week 5-6 (19 février-5Mars)
» Tribunal - Préparatifs studieux [Récit - A lire uniquement]
» Mercredi 23/12 : préparatifs de la Demon Queen
» Gimont 2010 - Préparatifs / Entraînements à Auch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bess Saincte Merveille :: Royaumes Renaissants :: Ventadour-
Sauter vers: