Bess Saincte Merveille


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:05

son coté obscur a écrit:
Plusieur jours s’était écoulé depuis son premier forfait, tout c’était passé correctement, bon ce n’était qu’une ferme minable, tenue par des minables, rien de bien glorieux…

Mais une personne avait attiré son attention durant cette affaire, une femme… déterminée et forte
Elle avait pris les choses en main, et il avait pu l’épier a loisir comme elle se démenait contre les flammes…ses flammes.

Il l’avait haie pour cela, pour sa pathétique tentative de briser ce qu’il avait créé…Mais il avait également, sinon admiré, respecté, la force de caractère dont elle avait fait preuve ce jour là… Et elle allait payer pour tout cela…

Un plan germait déjà dans le terreau fertile de son esprit malsain…




[au abord de la garnison]
Personne ne prit attention à cet homme encapuchonné, le froid étant piquant en cette saison, longeant le mur d’enceinte de la garnison, pas même la sentinelle placée devant les portes de la caserne.
Il scrutait attentivement chaque mur, chaque entrée de ce lieu…

Oh oui elle allait payer son outrecuidance…

_________________


Dernière édition par le Mar 20 Nov 2007, 13:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:08

[pendant ce temps ... dans les couloirs, devant le bureau de la Gouverneur]


Un drôle de spectacle pour celui qui passerait par là, une Gouv qui lance une chausse sur un Vicomte en criant à tue tête, puis la même Gouv quelques instant plus tard un seul pied chaussé, des étincelles de colère dans les yeux, les poings sur les hanches, un Vicomte à quelques pas d'elle, sa barbe ne cachant en rien un sourire ravi d'avoir mit la cousine en colère :

On a perdu quelque chose ? mmmmh ? un p'tit bisou et je vous le rends chère Gouv' !

Un p'tit quoi ? ça va pas nan ? je veux ma chausse ! vole qualifié des biens personnels d'un Gouverneur ! ça peut aller loin.... j'aurais ma chausse contre rien en échange ! Na !

Grande inspiration, une idée peut être ? oui il semble que oui : héhé ! ah mais si ! ou tu me rends ma chausse ou c'est le Gnouf ! voilà !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:09

RASP a écrit:
Rasp ricana en entendant sa cousine le menacer du gnouf et fit semblant d'être mort de peur.

aaaaah non, pitié pas le gnouf gouv', pas l'ignoble sergent Garcia !

Puis il prit un air sévère, un regard concupiscent la détaillant des pieds à la tête...

Dis donc Bessssss, ma future vassale, va bien falloir que tu t'y fasses aux exigences vicomtales ma belle ! rajouta-t-il avec un sourire sardonique

Alors on la veut sa chausse ? mmmmh ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:10

Elle avait bien tenté le coup ... comme si Rasp avait peur de quelque chose... pour l'instant elle tentait de trouver une alternative mais il ne semblait pas y en avoir ... tentant le tout pour le tout, elle s'approcha du Vicomte l'air menaçant...enfin menaçant ..p't'être pas hein ! par contre son air décidé fit reculer le Vicomte d'un pas avant qu'il se reprenne, piètre victoire diront certains, mais cela fit naitre un sourire aux lêvres de la cousine, se mettant sur la pointe des pieds, colla un poutou sur la joue barbue, et tendie la main :

C'est bien parce que c'est toi ! maintenant je veux ma chausse !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:10

RASP a écrit:
Sourire de satisfaction sur le visage vicomtal... elle avait cédé !
Fier de lui, il lui rendit sa chausse et lui fit un clin d'oeil.


moui, un peu léger tout ça ! faudra faire des progrès ma Belle ! ajouta-t-il en s'éloignant de quelques pas.

Bien, chère gouv', si tu as besoin de moi, je reste dans les parages...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:11

Elle ronchonna pour la forme, puis une fois qu'il eut le dos tourné tira la langue à son attention... il allait lui en rabatre les oreilles pendant un moment de la vassalité ! elle enrageait en imaginant qu'il recommencerait sous peut.

Elle remit sa chausse sans bien entendu manquer de tomber par terre, et retourna à son bureau. Elle venait de terminer la mise à jour de l'effectif, et avait eut la bonne surprise de recevoir quelques demandes de villageois voulant postuler à l'armée.

Elle soupira en voyant tous les parchemins sur son bureau, et ce mit à faire quelque rangement avant d'entamer quoi que ce soit d'autre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:12

son coté obscur a écrit:
La nuit était déjà bien avancée, les rues quasiment déserte, l’heure indue et le froid n’y étant pas étranger.

Il avait préparé son plan avec minutie, entre les passages de la sentinelle il comptait toujours à peu près jusqu’à 600.
Cela lui laisserais largement le temps de faire ce qu’il avait à faire à cet endroit…

Il avait trouvé un endroit du mur où certaines briques n’étaient plus scellées et lui offraient un endroit pour escaler le dit mur et se retrouver au dessus de ce qu’il lui semblait être le mess et les réserves

Apres une longue inspiration, il attendit patiemment le cliquetis du passage de l’homme en armes chargé de surveiller ce périmètre…
Collé contre le mur, dans un recoin d’ombre, il était pratiquement indétectable et il aurait fallu trébucher sur lui pour se rendre compte de sa présence….

Il entendit l’homme passer de l’autre coté du mur…Et commença à compter…

10…11…12…

Il souffla un bon coup et se retourna face au mur, passa sa lourde besace bien remplie derrière lui et agrippa ferment un renfoncement du mur, tirant sur ses bras pour commencer son ascension

66…67…68…

Le mur était plus escarpé que prévu, il avait glissé plusieurs fois, s’écorchant les mains…

108…109…110…

Du bruit au dessous de lui dans la rue…Un poivrot qui chante…Ne plus bouger, continuer à compter, respirer lentement…Et cette besace qui pèse une tonne…

156…157…158

La montée put reprendre…ses avant bras menaçait de le laisser tomber…une chute de plusieurs mètres n’était pas au programme…et ce sac qui empestait…

224…225…226…

Sa main atteignit enfin le rebord du mur…Un dernier effort à fournir et il serait perché…


260…261…262…

Finalement il put se hisser et prendre place sur le mur…Scrutant en contrebas…Personne…

298…299…300…

De la lumière depuis le bâtiment en contrebas…Des éclats de voix venant de l’intérieur…Il avait vu juste c’était bien le mess…

315…316…317…

Il posa son sac sur ses genoux, un mouvement à l’intérieur, indiquait une possible vie

321…322…323…

Sortant un briquet de sa cape, il ouvrit le sac et plongea la main à l’intérieur.
Il en ressortit un animal miteux, un chat de gouttière dont le poil était maintenant huileux…il empestait la poix…
Il avait du nouer un lien autour de son museau pour qu’il n’avertisse pas la garde de ses miaulement intempestif
Le pauvre animal n’était pas le seul dans la besace, deux autres de ses compagnons y était encore fermement retenu prisonnier
Apres un dernier regard à l’animal…qu’on aurait pu prendre pour de la compassion, si on ne connaissait pas le personnage, il alluma le briquet…Puis d’un geste rapide, enflamma le félin et le lança en direction du toit du bâtiment.
Le pauvre animal en flamme pris de panique, embrasa le toit de chaume presque instantanément courant en tout sens

389…390…391…

Il fallait faire vite…Il bouta le feu au deux derniers matous sans se préoccuper d’où ils allaient atterrir
Déjà du mouvement en bas, le bruit d’un chat hurlant sur un toit avait attiré du monde à l’extérieur, qui plus est quand le dit chat est en flammes

Le premier animal était déjà mort sur le toit, continuant de brûler, activant les flammes sur le toit…

Un autre était tombé au pied de la porte et s’était engouffré à l’intérieur comme les soldats présents avaient ouvert la porte

Le dernier était partit dans la direction inverse, illuminant la cours d’une lueur fantomatique….

Il était temps de mettre la deuxième partie de son plan a exécution….Et il n’avait pas beaucoup de temps pour cela

Il se laissa de nouveau glisser le long du mur redescendant dans la rue en contrebas, comme de l’autre coté, les cris d’alarme commençait a fuser…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:13

Il était tard, trés tard même, mais on pouvait voir une faible lueur percer les fenêtres du bureau du Gouverneur. Bess était penchée sur un parchemin, vérifiant à la lueur de deux bougies les fiches de tout le monde, notant sur un autre les noms de ceux à rappeler à l'ordre.

Elle notait quelque chose justement, lorsque les premiers cris retentirent.... grosse tache d'encre qui s'étend sur le parchemin, mais la Gouverneur ne le vois pas, déjà levée, renversant sa chaise dans le mouvement, des cris dans la garnison à pareil heure... plutôt inhabituel, quelques pas vers la fenêtre, elle vit le toit du Mess en flamme, une boule de feu traversant la cour.

Sans prendre le temps de réfléchir, au pas de course elle traversa la pièce, se cognant la hanche au coin du bureau dans sa précipitation, grognement de douleur, frottant l'endroit avec force pour faire passer l'élancement, ouvre la porte à la volée, c'est au pas de course qu'elle se dirige vers l'exterieur, manquant de tomber dans les escaliers.

L'alerte est donnée, le Mess s'enflamme comme une torche, à se demander si les soldats présents n'ont pas arrosé le tout à la prune. Au millieu de la cour elle chope un malheureux bleu aux yeux écarquillés par la peur
:

où tu crois aller comme ça toi ! Va me chercher des seaux !

Regard d'incompréhension de la bleusaille :

J'AI DIT MAINTENANT ! C'EST UN ORDRE SOLDAT

Un éclair de lucidité, voilà le gamin repartir en sens inverse. D'un regard Bess tente de prendre la mesure de l'urgence, quelques vétérans sont déjà à l'action, le Mess est maintenant en feu, éclairant tout d'une lueur orangée. La boule de feu qu'elle a vu de sa fenêtre n'est plus qu'une amas sans forme, les dernières flammes qui s'éteignent laisse voir une masse recroquevillée, elle s'approche, cela ressemble à un animal, il ne reste qu'un corps racornit et noirâtre, incapable de reconnaitre ce que c'est elle à un hoquet de dégout, l'odeur de chair carbonisée et ce qu'à du souffrir la bestiole lui font porter la main à la bouche, et détourner le regard. L'incendie n'est pas le fait d'une négligence, elle en prend conscience, rejoint le reste des hommes, et donne ses ordres :

Vous trois là ! vous restez en faction ! c'est pas un accident ! Soyez vigilents !

Les autres vous m'éteignez ça au plus vite !


Elle n'est pas du genre à donner ses ordres en attendant que ça se passe, elle prend elle même un seau parmi ceux rapportés par le jeune qu'elle à houspillé quelques minutes plus tôt et file le remplir au puit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:13

Enguerrand_de_lazare a écrit:
Enguerrand était en train de régler quelques détails administratifs dans son bureau au Relais, lorsqu'il aperçut des flammes par la fenêtre donnant sur la caserne de Ventadour.

Laissant choir plume, encre et un monceau de parchemins, il sortit en trombe de la pièce, dévala les escaliers, sous les regards éberlués de Gontrand et d'un ou deux vagabonds, et sortit dans le froid de la nuit. A toutes jambes, il fonça vers la rue des lions, passa la porte de la garnison désormais plus gardée, du fait de l'agitation.

D'un regard, il comprit l'étendue du désastre. La caserne flambait! ou du moins, sa partie la plus importante, le mess...qui avait bien pu faire ça...Si c'était un bleu, il allait s efaire sonner!

Se dirigeant vers le groupe qui tente d'éteindre le feu, en train de faire des allers et retours entre le brasier et le puit dans la cour, il aperçoit Bess, ruisselante de sueur, les visage noirci par la suie. Il attrapa un seu rempli des mains d'un soldat.


Merci mon gars. Tu peux aller en remplir un autre maintenant.

Il couru vers Bess, jettant l'eau de son seau dans les flammes.

Qu'est ce qu'il s'est passé? Un accident?...tu as vu des blessés? Et toi, comment vas tu?

Inquiet, il regardait le Gouverneur, attendant sa réponse. La chaleur était intense, les flammes avaient totalement envahi le mess qui n'était plus désormais qu'un souvenir...bientôt fumant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:14

Rien n'y faisait ! les seaux arrivaient, se vidaient, mais le feu ne voulait pas s'arrêter, elle levait les yeux pour regarder le désastre lorqu'elle entendit la voix d'Eng, tournant la tête, regarde à nouveau le feu, le temps qu'il lui faut pour que les mots prennent tout leur sens :

C'est pas un accident... je n'ai pas encore vu de blessés... mais il y avait du monde au Mess.... et moi ? ... *sourire crispé* j'ai chaud et je sens plus mes bras ...

Elle pose le seau qu'elle vient de vider.

Une bestiole...enfin non ... si... là-bas tu verras une bestiole brulée.... elle était vivante lorqu'elle brulait, je l'ai vu traverser la cour...

Elle fit une grimace au souvenir de la forme calcinée, repris le seau vide, le lança vers le soldat qui l'attendait pour le remplir à nouveau, et repris un plein qu'on lui tendait.

Mais je ne vois pas l'intérêt ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:15

Enguerrand_de_lazare a écrit:
Pas un accident...bestiole brulée...

Enguerrand se demandait ce que Bess voulait dire. Mais l'idée de cet incendie puisse être volontaire lui glaça le sang. Pourquoi ici et maintenant? Il avait entendu parler d'une ferme qui avait brulé il y a peu...y aurait t'il un rapport?

Bess...il faudra qu'on parle de tout celà...

Mais le feu prenait de l'ampleur, et le plus important était de l'éteindre avant qu'il ne se propage...en particulier vers une zone bien spécifique qu'Enguerrand avait fait aménager il y a peu...Prenant un seau plein apporté par un soldat, il lui tendit le sien, vide désormais, et tous continuèrent à lutter âprement.

Gardant un oeil sur Bess et ses camarades, Enguerrand se concentrait sur sa tâche, chassant de son esprit les sombres pensées qui l'assaillaient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:16

son coté obscur a écrit:
Ce n’était plus une descente, mais plutôt une dégringolade, le temps était encore plus compté qu’à l’aller.
Il se laissa glisser rapidement, écorchant ses ongles dans une tentative de ralentir sa chute vers le sol.
Celui-ci arriva trop rapidement, et il dut rouler pour ne pas prendre de plein fouet la rudesse du pavé en contrebas.

Ne pouvant perdre une seconde de plus, il se releva d’un bond et commença à courir, faisant le tour du mur d’enceinte vers son deuxième point de ralliement, priant pour ne rencontrer personne dans sa course…

Tout en cavalant comme un dératé, il espérait que sa diversion durerait assez longtemps, le temps d’accomplir ce pourquoi il était venu ici…
Il avait mis le paquet pour que l’incendie de la ferme passe pour un feu de paille à coté de l’enfer qu’il espérait avoir déclenché au beau milieu de la caserne

Il se stoppa presque à l’opposé de l’endroit où il…Ou plutôt ses chats, avait bouté le feu.
D’ailleurs, levant la tête, il put apercevoir de longues langues de flammes s’élever dans la nuit, illuminer le ciel nocturne d’une belle couleur rouge orangé.
Il pouvait également entendre les cris des soldats apeurés, mais par-dessus ce vacarme, la voix de cette donzelle à nouveau… Il serra les poings et frappa le mur…Bon Dieu elle était encore là a essayer de faire foirer ces plans…

Mais son tour viendrais à elle aussi…

Il ne put penser plus en avant à cette femme, et sauta sur le mur pour commencer une nouvelle ascension, l’endroit était plus escarpé, moins praticable, mais l’adrénaline coulant dans ses veines l’aida mieux qu’une corde à franchir ce dernier obstacle

Arrivé en haut du mur, s’asseyant un moment, les jambes pendant dans le vide, il sortit du fond de sa besace les derniers ustensiles nécessaires à l’accomplissement de son forfait.

Une lourde pièce de métal aplatie et effilée à la pointe, ainsi qu’un maillet de bois.

Avisant un joint dans la brique, il entreprit de sceller le morceau de métal dedans, en faisant le moins de bruit possible, ayant pris soin d’entourer la pièce de métal d’un morceau de chiffon, puis une fois sûr qu’il résisterait à toute traction, y attacha la corde qu’il avait emmené avec lui, la laissant pendre vers l’intérieur de la cour.

Descendant le long de la corde, personne ne le vit passer derrière la bâtisse renfermant, d’après ses informations, le stock d’armes de la garnison.

Un dernier coup d’œil pour vérifier que tous était occupé de l’autre coté de la cour, et il s’accroupi face a la porte de ce qui lui semblait être l’armurerie, tentant de crocheter la serrure le plus rapidement possible…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:16

Bess...il faudra qu'on parle de tout celà...

Elle acquiessa, je tirerais ça au clair d'une manière ou d'une autre.

Les seaux défilaient, et pourtant le Mess était maintenant un immense brasier. Elle s'inquiétait que l'incendie ne se propage, un regard vers Eng qui parraissait préoccupé, elle laissa à nouveau choir son seau.

Vous m'arrosez alentours ! je ne veux rien de sec ! Il manquerait plus que ça se propage au reste de la garnison !

Vous deux ! vous allez de l'autre côté de l'enceinte et vous interdisez l'accés du village par la porte de Limoges, je ne veux pas d'accident parce qu'on n'aura pas su éteindre ce fichu incendie !

Eng ! trouve moi les trois soldats que j'ai envoyé en surveillance, je veux qu'ils fassent deux fois plus attention, s'ils ont le moindre soupçon de quoi que ce soit je veux être mise au courant immédiatement !

Les ordres fusaient, tout le monde obéit. Elle regarda à nouveau les flammes, le visage rougit par la chaleur, et noircit par la suie, elle repoussa une mèche qui s'était détachée de son chignon, reprit un seau remplit d'eau des mains d'un soldat, et recommença le manège.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:30

Enguerrand_de_lazare a écrit:
La chaleur se faisait de plus en plus intense. Impossible de dire si ils réussissaient à réduire le feu ou non. Les seaux les uns après les autres venaient se déverser sur le brasier. Des flamèches volaient en tout sens, et l'épaisse fumée piquait les yeux et leur faisaient cracher leurs poumons.

Eng ! trouve moi les trois soldats que j'ai envoyé en surveillance, je veux qu'ils fassent deux fois plus attention, s'ils ont le moindre soupçon de quoi que ce soit je veux être mise au courant immédiatement !

D'accord Bess, je vais tâcher de les retrouver et de jeter un oeil aux environs.

Lâchant son seau vide, il s'éloigna du brasier, les pieds trempés par l'eau s'accumulant dans la cour. Des soldats s'agitaient en tout sens, mais une bonne partie de la garnison semblait manquante.

Nom d'Aristote! Mais ou sont t'ils tous?

Avançant dans la fumée, il repéra un groupe de soldats, visiblement perdus, ne sachant trop que faire.


Vous trois! C'est comme ça qu'on monte la garde! Mais c'est pas vrai. Toi!Désignant une des recrues. Tu fonce à la porte de la caserne, et tu me vérifies toutes les entrées et sorties. Pas question que quelqu'un ne se serve de la panique pour s'infiltrer dans nos murs.

Vous deux, vous venez avec moi.On va faire une rapide ronde. On commence par le chemin de ronde, par l'ouest, et on remonte au nord puis à l'Est.


L'équipe se mit en marche immédiatement. Arrivé sur les remparts de la caserne, il laissa là un des ses deux soldats, en surveillance. Désignant la petite tourelle placée dans l'angle sud ouest de la caserne, juste au dessus du bureau du Gouverneur d'un côté, et surplombant le relais de la Licorne de l'autre.

Là dedans mon gars, ya un truc précieux et...dangereux...Personne ne doit y toucher, c'est bien clair? Je préfère te voir occis que de retrouver cette porte grande ouverte en revenant, compris?

Son regard sévère avait dû être suffisemment explicite. La recrue se plaça devant la porte de la tourelle, arme au poing, aux aguets. Faisant signe au dernier soldat, ils progressent ensutie tous deux vers le mur Nord.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:30

peept a écrit:
Peept qui se souvenait du dernier incendie, il eut la même sueur froide dans le dos (était ce les ordres que criaient le gouverneur?...)

Par les Saints, le diable était entré dans la place forte.
Que pouvait venir un démon dans ces murs, était ce seulement un avertissement la ferme, quel était ce lien qui lui courait dans le dos?


Le Gouverneur lui avait ordonné une patrouille avec 2 autres soldats, il n'avait rien vu et voilà que maintenant que Sir Eng le consignait à le suivre au pas de course.

Sir Enguerrande, devons nous vraiment faire cette reconnaissance aux pas de course.
(tous les bleus avaient au moins fait le mur et les coins sombres ne manquaient pas pour s'éclipser pour aller au 4as...)Enfin est ce qu'un mur reculé ne serait pas plus sur pour qu'un Diable entre ou ne sorte dans nos murs et tue nos brebies? Si ce n'était encore une fois qu'une diversion pour prendre autre chose de plus grande ampleur? [/b][/i]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:31

Enguerrand_de_lazare a écrit:
Le sénéchal progressait rapidement avec la nouvelle recrue, Peept. A leur droite en contrebas, le brasier qui consumait le mess était encore impressionant. Dans la fumée, il arrivait à discerner des silhouettes courant en tous sens.

Pourvu qu'il n'y ai eu personne à l'intérieur, et qu'aucun soldat ne soit blessé...


Ils étaient sur le mur Nord. En dehors du village, la nuit était calme et la campagne déserte. Il continuaient à progresser, lorsque le soldat Peept s'adressa à lui.

Tu as raison, Soldat. Ralentissons le pas, celà nosu permettra peut êre de noter un détail anormal.

Il fit encore deux pas, réfléchissant aux dernières paroles de son compagnons, puis s'immobilisa brusquement, se tournant vers lui, une main serrant fortement le bras du soldat.

Une diversion, oui, probablement...Mais pour prendre quoi? Regard inquiet vers la tourelle sud ouest, toujours gardée par l'autre soldat monté avec eux sur le chemion de ronde.

De la prune...non...La solde n'est pas encore arrivée, ça ne peut donc être ça...Bess, la connaissant, ne garde pas de documents confidentiels accessibles à tous...Des armes...

Des armes! Non d'Aristote! Voilà ce qu'on peut trouver dans une caserne! Ils veulent prendre des armes! Viens, avançons, l'armurerie est devant nous, près du mur Est.

Ils reprirent alors leur chemin, jettant des regards en tout sens afin de repérer le signe d'une présence, d'un passage, n'importe quoi qui pourrait les mettre sur une piste...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:31

C'était perdu d'avance, ils avaient beau trainer des seaux et des seaux, le Mess venait de perdre la partie, le tout menaçait de s'écrouler à chaque instant, pourquoi le feu avait pris si vite ? Y avait-il des soldats encore à l'intérieur quand...elle ne voulait pas y penser, pas maintenant. Elle restait à regarder les flammes, un seau remplit dans une main, l'autre tenant ses cheveux totalement détachés maintenant.

Elle cligna des yeux, la chaleur lui piquetait la peau ; la fumée, la gorge... elle s'écarta, fit un tour sur elle même pour regarder les autres... qui comme elle s'escrimaient pour rien :


Laissez tombez le Mess, je veux que vous protégiez l'alentour UNIQUEMENT ! ça ne sert à rien de continuer ! ON Y VA !

Menant le geste à la parole, tentant de ne pas glisser sur l'eau qui inondait maintenant la cour, elle projeta le seau sur le bâtiment situé un peu plus loin, le casernement...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:31

son coté obscur a écrit:
Cela faisait déjà plusieurs précieuse seconde qu’il s’escrimait sur cette foutue serrure.
La sueur qui coulait sur son front et ses mains fébriles n’arrangeait rien au sentiment de malaise qui l’avait pris au moment même où il prenait pieds dans la cour
Se retrouver « pris au piège » de ses haut mur en territoire ennemis ne l’inspirait guère.

Un soupir de soulagement s’échappa de sa bouche à la suite du cliquetis d’un loquet cédant enfin sous ses assauts…
Il poussa rapidement la porte, et même si ses yeux n’étaient pas encore bien habitué a l’obscurité intérieur, il fonça droit devant lui, espérant atteindre un râtelier…N’importe lequel, mais vite…

Il buta contre une lourde table en bois, ses tâtonnements fébriles devant lui, lui indiquèrent la présence de lames, la lueur du brasier qui s’infiltrait à présent dans la pièce lui donna raison

Plusieurs rangées d’épées de toute sorte et de tout gabarit s’étalaient jusqu’au plafond.
Sur sa droite quelques arbalètes trônaient sur un présentoir, il tendit d’abord la main vers elle et se repris rapidement
Trop encombrant, lourd et en plus je ne sais même pas comment ça fonctionne ce truc…Restons en terrain connu

Il saisit quelques ceinturons et fourreaux, les mettant rapidement en bandouillèrent, chargeant les épées dans son dos, quatre si l’émotion ne l’avait pas trompé dans sa précipitation.

Haletant, le sang battant dans ses tempes, il ressortit de la pièce.
Le brasier brûlait toujours devant lui, lançant des ombres démoniaques sur les murs d’enceinte…Dont deux qui semblaient prit d’une vie propre…Oui !! Deux soldats étaient sur le chemin de ronde et arrivaient vers lui

Bordel… qu’est ce qu’ils foutent là eux…

L’espace d’un instant, l’idée d’aller rechercher une arbalète et de les tirer comme des lapins lui traversa l’esprit…Mais un mouvement, ou plutôt l’absence de mouvement des ombres le paniqua…était ce son imagination ou bien un des hommes là haut l’avait désigné du doigt…

Bon sang !!! ils cavalaient vers lui maintenant…Il s’était fait griller en beauté…

Plus le temps de la réflexion, juste celui de la fuite, une fuite éperdue.
Il gravit quatre à quatre les marches le menant au chemin de ronde également, le rapprochant dangereusement de ses poursuivant arrivant par sa droite, mais c’était là le seul échappatoire qui lui restait…. Cette mince corde vers la liberté…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:32

Enguerrand_de_lazare a écrit:
Le tour du chemin de ronde avait repris. Alors qu'ils arrivaient au coin Nord Est des murailles, Enguerrand regarda en direction de l'armurerie.

Une silhouette, là, en bas...D'un geste, il fit signe à Peept de s'arrêter, lui montrant en silence d'un geste de la main l'ombre qu'il avait aperçue.

Soudain, l'inconnu se mit à courir à toutes jambes, fonçant vers les marches menant au mur Est.


Bon Dieu! En avant Peept! Nous tenons notre brigand!

Sans vérifier si son soldat le suivait, il partit en courant en direction du haut de l'escalier, étant toutefois trop loin encore pour espérer intercepter l'intrus avant qu'il n'arrive au sommet du mur. Tout en courant, il sortit son épée du fourreau, se préparant à un éventuel combat.

Halte! Au nom du Comté! Arrete toi immédiatement!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:32

Elysia Rouben a écrit:
Dans un coin sombre de la rue des Lions de Ventadour, au abords de la caserne, quatres petits yeux raprochés miroitaient les flames qui commençaient à s'élever au dessus des murs, tels les yeux d'une mystèrieuse bête échapée tout droit des légendes les plus maléfiques. Quatres rougeoiments du malin qui semblaient contempler le desastre qui se déroulait sous leur nez...Et pourtant en y regardant de plus pret...il n'en était rien. Juste une petite fille glissée en douce hors de chez elle alongée de tout son long sur un gros chien, son menton sur sa tête, et qui regardaient tout deux cette farandole de couleurs et d'étincelles qui illuminaient ce ciel sombre.

Soudain des bruits se firent entendre à l'autre bout du repart. La petite fille observa attentivement sans bouger, voyant une ombre avancer à grande vitesse entre les créneaux, bientôt suivit par d'autres. Son regard intérogateur se porta à l'autre bout, se demandant après quoi pouvaient bien courir ces ombres qui sortaient du feu, observant la scène avec curiositée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:32

Elysia Rouben a écrit:
Dans un coin sombre de la rue des Lions de Ventadour, au abords de la caserne, quatres petits yeux raprochés miroitaient les flames qui commençaient à s'élever au dessus des murs, tels les yeux d'une mystèrieuse bête échapée tout droit des légendes les plus maléfiques. Quatres rougeoiments du malin qui semblaient contempler le desastre qui se déroulait sous leur nez...Et pourtant en y regardant de plus pret...il n'en était rien. Juste une petite fille glissée en douce hors de chez elle alongée de tout son long sur un gros chien, son menton sur sa tête, et qui regardaient tout deux cette farandole de couleurs et d'étincelles qui illuminaient ce ciel sombre.

Soudain des bruits se firent entendre à l'autre bout du repart. La petite fille observa attentivement sans bouger, voyant une ombre avancer à grande vitesse entre les créneaux, bientôt suivit par d'autres. Son regard intérogateur se porta à l'autre bout, se demandant après quoi pouvaient bien courir ces ombres qui sortaient du feu, observant la scène avec curiositée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:33

Le silence regnait... pas le silence totale non ...le silence des hommes, le bruit des seaux qu'on remplit, qu'on se passe, l'eau qui s'évapore au contact de la chaleur, les craquements de l'incendie, en dehors de ça rien... comme si le feu avait prit possession du temps, du son et de l'espace. C'est la raison pour laquelle elle se retourna en entendant un cri... le ton impérieux surtout qui la stoppa dans son élan. Tout le monde tourna la tête au même moment.

Tout d'abord elle ne vit rien, une grande partie de la garnison se trouvait là, cherchant du regard d'où pouvait venir les paroles qu'elle n'avait pas comprises, un mouvement en hauteur la fit lever les yeux... Enguerrand, suivi à quelques pas de là par le p'tit bleu ...le soldat Peept, courrant tous deux sur le chemin de ronde, d'où elle était il était impossible de voir qui ou quoi ils poursuivaient ainsi, elle lâcha son seau, fit signe à deux soldats de la suivre :


Vous deux avez moi, les autres continuez !

Sa main chercha le pommeau épée à son côté, elle grommela, celle-ci était sur son bureau...comme une idiote elle l'avait laissée là haut en sortant !

Toi ! donnes moi ta batarde !

L'interpelé ne se fit pas prié, lui tendit son arme. L'épée en main elle se retourna... trop long, Eng et Peept n'étaient déjà plus en vue. La Gouverneur donna le ton, ils partirent donc à trois, courrant vers la direction qu'avait prise Eng.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:34

Alessio a écrit:
La chaleur etait insupportable mais il ne fallait pas faiblir.
Dispersant l'eau dans la garnison pour eviter qu'elle ne brule, il se retourna quand il entendit un cri.
IL ne su d'ou il venait, trop occupé qu'il etait avec ses seaux d'eau.

IL entendit alors la voix de la Gouverneur qui l'appelait lui et un autre soldat

Vous deux avez moi, les autres continuez !

il demanda a un soldat de le remplacer avec les seaux d'eau et se dirigea vers la Gouverneur. Celle ci demanda l'épée de l'autre soldat qu'elle avait appellé qui lui donna de suite


ils partirent se laissant guidé par les cries de Eng ordonant de s'arreter a cette chose inconnue

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:34

peept a écrit:
A LA GARDE A LA GARDE par içi

Peept ne s'était jamais cru avoir une si forte voix
Embarassed
Sa nouvelle cape blanche s'envola pour passer de l'autre coté des remparts quand il parti à pas volé à la suite de Eng ... elle scintilla légèrement avec les flammes qui brulaient encore derrière lui.

Tout s'était passé très vite...
Eng lui avait montré une ombre et la coulée dans le dos se ressenti quand il vit l'ombre du démon se mettre à courir. c'était lui enfin lui...Le Démon ...Peept ne s'attendait pas à trouver le démon si tot
...Ce n'est pas là le meilleur endroit pour faire le mur à moins... à moins
Ce Démon voulait il s'envoler comme le vautour qui tourne et arrache de leur terre mes roses cochons ? Le démon courait sur les murailles vers eux, Que faisait il à monter vers eux?, ...le pire c'est que lui-même, Peept éleveur de cochon qui allait à l'église même quand le curé était absent, courait vers ce démon incendiaire... Jésus protège tes brebis... et ce soir donne la force et le courage à tes bienfaiteurs de chasser le mal qui rode dans ces murs

Ils allaient rapidement être fixés... il ne restait que quelques enjambées

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Bess
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Localisation : Venta
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   Mar 20 Nov 2007, 13:35

Hautetour a écrit:
Erwan avait eu fort à faire au castel, à Limoges, ce soir là. Les dossiers s'accumulaient sur son bureau, lentement mais surement et surtout inexorablement. C'est bien simple, les journées étaient tout simplement trop courtes. Aussi, c'est en partie à lueur d'une bougie qu'il tentait de restreindre le retard que prenait les affaires "urgentes". Ce soir, comme tous les autres soirs, n'avait pas fait exception à la règle, au grand damne de son épouse, pensait encore Erwan ...

Si la route de Limoges s'était laissé défiler sans encombre et plutôt de façon nonchalante, c'est lançant Cardinal au triple galop qu'Erwan rallia les murailles de Ventadour au lieu du sinistre. À mesure qu'il avançait, aussi rapide que fut sa progression, Erwan sentait l'angoisse monter en lui. En effet, la direction qu'il prenait le ramenait vers ... la garnison !!! Or, Erwan savait très bien que Bess avait prévu de mettre, elle aussi, son travail à jour. Son épouse ! Sa femme ! Sa conjuguée ! Sa douce !

Erwan bénit rapidement Aristote qui avait eu la bonne idée de réserver un temps sec à cette journée. Ainsi, Cardinal ne glissait-il pas sur les pavés des rues de Ventadour et Erwan évitait-il une chute. Nonobstant, c'est par conséquent à la vitesse d'un cheval lancé à pleine allure, puisque monté dessus, qu'Erwan fit son entrée dans la cour de la garnison. Du coin de l'oeil, il reconnu Bess, Alessio et un troisième larron qui s'élançait. Pourquoi ... ? Ben ...

Stoppant le brave Cardinal qui n'en demandait pas tant - on a beau être un destrier spécialement sélectionné et élevé pour la guerre, on n'en mène pas moins large quand son cavalier à décidé contre toute logique de vous guider vers l'origine d'un incendie. Erwan réussit à démonter, extraire Courtoise du fourreau et à viser, tant bien que mal et avec un bonheur qui laissait à désirer un ballot de paille remisé là et que les flammes avaient encore épargné. Un ZOOOOOOOOOOOOOO !!! sonore et tonitruant mais lâché de bon coeur suivit d'ailleurs de peu un BOUM ... !!! tout aussi sonore et tonitruant.

À demi-assommé par sa chute, étouffé par la fumée, c'est un Maitre de Camp qui renonçait à dénombrer les multiples chandelles chancelantes et dansantes devant ses yeux qui s'élança moitié courant, moitié massant ses contusions à la poursuite du petit groupe dont sa femme chérie avait pris la tête. Quant à savoir qui Erwan poursuivait, de son épouse ou du ci-devant lui-même pourchassé par la dicte épouse ou encore d'un tiers, ça ... Aristote lui-même aurait eu bien du mal à se fixer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stangel.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sombres méfaits de côté obscur.... La Garnison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Guide : Les Haut-Faits gloire au héros
» Prescription pour des faits
» Obscur Project nouveau site rémunérateur
» (Mordheim/WFB) Idées de campagnes dans les Terres Sombres
» 2010-11: les faits les plus marquant de la ligue 2010 – 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bess Saincte Merveille :: Royaumes Renaissants :: Ventadour-
Sauter vers: